30 militaires de la région déployés en Haïti — Ouragan Matthew

13 Octobre, 2016, 00:17 | Auteur: Jonathan Ford
  • Les prisons offrent un réservoir

Un précédent bilan de même source faisait état de 336 morts.

Haïti a commencé à enterrer ses morts dans des fosses communes après le passage de l'ouragan Matthew, dont le dernier bilan s'élève désormais à 1.000 morts, selon une compilation établie par Reuters à partir de données recueillies auprès de responsables locaux. A 15H00 GMT, il soufflait à 120 km/h et se dirigeait vers le grand large après un virage vers l'est.

Le NHC a prévenu que les effets combinés de la montée des eaux liée à Matthew -qui pourrait atteindre par endroit, jusqu'à 3 mètres- et de la marée haute s'annoncent dangereux. Matthew est l'ouragan le plus violent qui ait frappé les Caraïbes depuis dix ans. Un plan d'urgence fédéral avait été mis en œuvre au préalable dans les quatre Etats et environ trois millions de personnes avaient été évacuées. En Floride, 6 000 personnes ont dû passer la nuit de samedi à dimanche dans des abris. "Les récoltes ont également été détruites, ce qui signifie que le pays va connaître une grave famine car la péninsule du sud-ouest est considérée comme le grenier à blé d'Haïti", a-t-il dit.

"Beaucoup d'habitants ont tout perdu".

Au moins 1,4 million de personnes ont besoin d'aide depuis le passage dévastateur de l'ouragan Matthew, a déclaré le secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, devant des journalistes au siège de l'Organisation. "Ils n'ont plus rien hormis les vêtements qu'ils portent", selon l'ONG Care-France. "Elles parlent créole et français, elles connaissent les gens et donc elles sont les plus efficaces", a-t-il souligné.Contrairement à la situation post-séisme en 2010, le pays est aujourd'hui en mesure de traiter les victimes, qu'il s'agisse des blessés pendant l'ouragan ou de l'action urgente pour éviter une flambée du choléra.

Les craintes d'épidémies sont d'autant plus fortes que de nombreux centres de santé ont été détériorés.

Recommande: