Poutine "souhaite reporter" sa visite à Paris

12 Octobre, 2016, 03:24 | Auteur: Lynn Cook
  • Angela Merkel, Petro Porochenko, Vladimir Poutine et François Hollande au sommet sur l'Ukraine au Palais de l'Élysée à Paris le 2 octobre 2015

Vladimir Poutine devait se rendre à Paris le 19 octobre prochain pour l'inauguration d'un centre culturel et religieux orthodoxe quai Branly. Proposition que la Russie a refusé. Mais ces dernières semaines, elle s'inscrivait surtout dans un climat diplomatique tendu lié au soutien de l'armée russe à l'offensive du régime syrien sur la ville d'Alep.

Selon l'entourage de M. Hollande, "il y a eu un contact entre le Kremlin et l'Elysée mardi matin pour proposer une visite de travail sur la Syrie à Paris, à l'exclusion de tout autre événement pour le président Hollande". "En réponse, la Russie vient d'indiquer qu'elle souhaite reporter la visite", a annoncé la présidence de la République. La France s'oppose en effet aux "crimes de guerre" commis par le régime syrien avec l'appui de la Russie, alors que de nombreuses voix, dans l'Opposition mais pas seulement, voient en la Russie un partenaire indispensable pour lutter contre l'État islamique, responsable d'attentats qui ont frappé la France.

Situation inconfortable pour la diplomatie française qui risque de devoir accueillir le président russe Vladimir Poutine, fustigé à l'ONU par François Hollande. Samedi, Moscou a mis son veto à un projet de résolution présenté par la France au Conseil de sécurité de l'ONU qui exigeait la fin des frappes aériennes et des survols militaires d'Alep. Si je le reçois je lui dirai que c'est inacceptable. "Que c'est grave pour l'image de la Russie ". Dans l'interview réalisée pour "Quotidien", qui sera diffusée en intégralité dans l'émission de lundi soir à 19h10 sur TMC, François Hollande accuse également les forces qui bombardent Alep-Est de "crimes de guerre", estimant que "ceux qui commettent ces crimes devront en payer la responsabilité, y compris devant la Cour pénale internationale".

Le ministre russe des affaires étrangères russe Sergueï Lavrov a fait savoir que M. Poutine s'entretiendrait à l'occasion de son séjour à Paris avec M. Hollande et évoquerait les crises syrienne et ukrainienne.

Recommande: