JO 2024 : Rome, c'est officiellement fini

12 Octobre, 2016, 02:29 | Auteur: Ruben Ruiz

L'Italie a suspendu la candidature de Rome à l'obtention des Jeux olympiques d'été de 2024, mardi. Giovanni Malago, président du Comité olympique italien (CONI), a mis un terme définitif mardi à la candidature de la ville aux JO 2024. Une décision que ne digère pas M. Malago, estimant qu'il "s'agit d'un renoncement très grave et d'une grande déception". Fin septembre, la nouvelle maire de Rome Virginia Raggi, élue en juin, avait annoncé le retrait du soutien de la municipalité à la candidature de la capitale italienne à l'organisation des JO 2024.

Le 29 septembre, le Conseil municipal de Rome, dominé par le Mouvement cinq étoiles (populiste) dont est issue Mme Raggi, avait ensuite voté un texte dans ce sens. " J'ai toujours dit que ce projet était comme une table qui avait besoin de trois pieds (comité olympique, gouvernement et municipalité, NDLR) pour la soutenir". Matteo Renzi, Premier ministre italien et soutien infailliable du projet, s'était dit pessimiste quant à sa poursuite dans la foulée. "Il est irresponsable de renoncer à l'argent du CIO et aux 177.000 emplois qui auraient été créés", a jugé Malago. Dans tous les sondages, la majorité des Romains étaient favorables à Rome 2024 mais le non prononcé par la maire de Rome est tellement démagogique. A la place des Jeux Olympiques, l'Italie va présenter la candidature de Milan pour accueillir la session du CIO prévue en 2019. Paris et Los Angeles font figure de favorites, Budapest étant l'outsider. Cette fois, toutes les précautions ont été prises par Bernard Lapasset patron de la candidature et ancien président de Worldrugby (la Fédération internationale) et à ce titre grand manitou de la Coupe du monde de 2007 organisée en France.

Recommande: