Le Nobel de physique pour trois chercheurs d'origine britannique

05 Octobre, 2016, 06:38 | Auteur: Lynn Cook
  • Voir les

"Le travail pionnier de ces chercheurs a relancé les recherches sur des phases nouvelles et exotiques de la matière", explique l'Académie dans un communiqué, ajoutant que beaucoup de gens espèrent à l'avenir des applications dans les sciences des matériaux et l'électronique.

Les lauréats se partageront 8 millions de Couronnes (soit 834 000 euros).

L'autre moitié est partagée entre Duncan Haldane, 65 ans, né à Londres, qui enseigne à l'université de Princeton (New Jersey), et Michael Kosterlitz, également né en Écosse, en 1942, de l'université Brown à Providence (Rhode Island).

David Thouless, qui a 82 ans, est professeur émérite à l'Université de Washington.

" La plupart des grandes découvertes surviennent de cette façon: elles vous tombent dessus et vous avez la chance de réaliser que vous êtes devant quelque chose de très intéressant", a déclaré Duncan Haldane à la fondation Nobel après l'annonce du prix.

Les trois Britanniques ont été récompensés précisémment pour "les découvertes théoriques des transitions de la phase topologique et des phases topologiques de la matière".

"Le nombre de trous est ce qu'un topologiste appellerait un 'invariant topologique' et comme vous ne pouvez pas avoir la moitié ou deux tiers d'un trou, un invariant topologique n'a que des nombres entiers", a conclu Thors Hans Hansson. Il faut dire que l'objet de recherche des trois lauréats est complexe. Mais, dans des températures très élevées ou très basses, la matière se modifie lors de phases de transition, qui les font passer d'un état à l'autre.

Dans les années 1980, Thouless a été capable d'expliquer une expérience précédente avec des couches fines conduisant l'électricité dans laquelle la conductance a été mesurée par des étapes de type entier.

L'utilisation des concepts topologiques en physique a été décisive pour leurs découvertes.

Recommande: