Selon la cour constutionelle Ali Bongo a gagné la présidentielle au Gabon

24 Septembre, 2016, 13:11 | Auteur: Lynn Cook

La Cour constitutionnelle du Gabon a validé ce vendredi la réélection de Ali Bongo Odimba, déboutant ainsi le recours déposé par son principal challenger Jean Ping qui avait contesté les résultats des votes du Samedi 27 août dans le Haut-Ogooué, le fief de Ali Bongo.

Tout en modifiant partiellement les résultats du scrutin, la cour a indiqué vendredi que M. Bongo gardait une avance sur son rival, qui s'était proclamé élu après l'élection. Jean Ping, ancien cacique du régime passé dans l'opposition, demandait notamment un nouveau décompte des bulletins de vote dans la province du Haut-Ogooué.

Pour sa part, un porte-parole de Jean Ping, Jean Gaspard Ntoutoume Ayi, a déclaré après l'annonce de la cour que " nul ne peut contester le fait que Jean Ping a largement gagné cette élection ". De quoi lui garantir à l'échelle du pays une avance de quelque 5 000 voix sur Jean Ping, sur un peu plus de 325 000 électeurs, selon les résultats de la commission électorale.

Le 31 août, la proclamation de la réélection du président sortant avait provoqué des manifestations, des émeutes, des morts, des pillages, des assauts policiers et des arrestations par centaines dans un pays habitué à la paix civile.

L'annonce de cette interpellation intervient alors que le Gabon attend anxieusement la décision de la Cour constitutionnelle.

Le Président confirmé a fait une déclaration à la télévision nationale invitant les candidats malheureux à un dialogue national pour entendre les doléances des gabonais qui ne sont pas d'accord avec son projet politique.

"Comme on dit chez nous, la tour de Pise a encore penché du même côté, comme toujours, a réagi, le chargé de la communication de Jean Ping".

Signe de nervosité, des files d'attente se sont formées vendredi devant des banques et des guichets automatiques à Libreville. Dans un long exposé, le rapporteur de la Cour a résumé les échanges d'arguments entre les deux camps.

Jean Ping et ses alliés contestent la décision de la cour. Ali Bongo vient d'être confirmé à l'élection présidentielle du 27 août dernier.

Recommande: