Rachat de Numéricable: SFR dans le viseur de l'Autorité de la concurrence

18 Septembre, 2016, 00:24 | Auteur: Aubrey Nash
  • Téléphonie: SFR pourrait écoper d'une amende recordTéléphonie: SFR pourrait écoper d'une amende record

SFR et Numericable n'avaient pas le droit de travailler ensemble avant octobre 2014. L'Autorité de la concurrence rendra sa décision d'ici à la fin de l'année et attend l'argumentaire de l'opérateur SFR (aujourd'hui propriétaire de Libération) avant de trancher.

L'Autorité de la concurrence soupçonne Numéricable d'avoir mis en œuvre sa fusion avec SFR lors de son rachat auprès de Vivendi en 2014, avant le feu vert de l'instance. Selon le quotidien économique, l'opérateur de télécoms pourrait écoper d'une amende d'un montant "théorique" de 500 millions d'euros. En avril 2015, la haute autorité de la concurrence et la répression des fraudes (DGCCRF) perquisitionne les locaux de la nouvelle entité SFR-Numericable. Alors quen mars, il y avait lannonce de la signature de laccord du rachat de SFR par Numericable, le contrôle ne pouvait pas se faire dans limmédiat.

Prise de contrôle avant l'heure? L'homme d'affaires obtient alors un accord pour se l'offrir mais semble avoir été légèrement trop pressé: avant d'en prendre effectivement le contrôle, l'Autorité doit lui donner le feu vert. Diverses pratiques commerciales mises en oeuvre entre SFR et Numericable témoignent d'un changement stratégique chez SFR, comme le lancement d'une box TV câblée par Numericable.

L'enquête est en cours, et pourrait s'achever à la fin de l'année civile. "Si SFR devait être condamné, cela serait une première en Europe", souligne Les Echos.

Recommande: