11-Septembre: les Etats-Unis commémorent le 15e anniversaire des attentats

12 Septembre, 2016, 01:04 | Auteur: Lynn Cook
  • 11-Septembre: les Etats-Unis commémorent le 15e anniversaire des attentats

Deux avions de ligne détournés avaient été précipités contre les tours du World Trade Center à New York (2.753 morts), un troisième avait éventré le Pentagone en banlieue de Washington (184 morts), et un quatrième, dirigé aussi vers la capitale américaine, s'était écrasé dans un champ à Shanksville, en Pennsylvanie, après une révolte des passagers (40 morts).

A New York, la candidate démocrate Hillary Clinton a quitté plus tôt que prévu la cérémonie de Ground Zero pour rejoindre l'appartement de sa fille après avoir eu un "coup de chaud", selon son équipe de campagne. Le président Barack Obama assistera pour sa part à la commémoration au Pentagone.

Ces attentats marquaient la première attaque étrangère sur le sol métropolitain des États-Unis depuis près de 200 ans.

Quinze ans après les attentats et l'effondrement des deux tours, l'une des modératrices du forum New York, Patricia, a fouillé dans ses archives pour ressortir les brochures originales de l'observatoire du World Trade Center. Donald Trump est l'un des magnats de l'immobilier de Manhattan. Les États-Unis répondraient en lançant une "guerre mondiale contre le terrorisme " qui fait rage encore aujourd'hui.

Quelque 75 000 personnes souffrent toujours aujourd'hui de troubles mentaux et physiques liés à ces attaques, dont de nombreux urgentistes ayant respiré des particules cancérigènes en tentant de sauver des vies.

Les cloches des lieux de culte de New York sonneront au premier moment de silence, à 08h46 locales (12h46 GMT), l'heure à laquelle le premier avion, le vol 11 d'American Airlines, était rentré dans une tour.

De 8h46 à 10h28, ce 11 septembre 2001 quatre attentats-suicide coordonnés ont fait près de 3.000 morts à New York, Washington et en Pennsylvanie.

Le président américain n'en a pas moins promis que les Etats-Unis continueraient de "combattre sans relâche les organisations terroristes comme Al-Qaïda et le groupe Etat islamique". Nous allons les détruire et nous allons continuer à faire tout ce qui est en notre pouvoir pour protéger notre patrie', a déclaré le président américain Barack Obama avant le début des commémorations.

A la nuit tombée, deux projecteurs géants dessineront dans le ciel de New York des colonnes de lumière symbolisant les deux tours disparues, avant d'être éteints au lever du jour, lundi.

Recommande: