"Green : "La France confirme l'ambition d'émettre la première obligation " verte " souveraine

04 Septembre, 2016, 14:07 | Auteur: Lynn Cook

" L'arrivée de l'Etat français sur le marché des obligations vertes permettra d'en accélérer le développement, pour faire de Paris l'une des places financières de référence dans le soutien à la transition énergétique ", a complété le ministre de l'Economie et des Finances.

La France compte émettre la première obligation verte souveraine.

Si les modalités techniques, notamment le coût de cette émission, sont toujours en cours de discussion dans le cadre du projet de loi de finances 2017, "l'option vers laquelle on devrait tendre est de chercher à lever 3 fois 3 milliards d'euros par an", soit au total 9 milliards d'euros, a précisé une source au fait des discussions.

Le marché des "green bonds", jusqu'ici apanage des entreprises privées ou d'investisseurs institutionnels, comme l'Agence française de développement (AFD), est en pleine croissance. " A commencer par la sécurisation " de 9 milliards de financement public pour la transition écologique, quel que soit le résultat des futures échéances électorales. Elle a deux effets positifs importants: le premier est de montrer que c'est possible et d'entraîner les autres pays qui réfléchissent à le faire, comme la Chine ou le Royaume-Uni.

En pratique, ces "green bonds" sont des titres de dette qui servent à financer des projets à vocation environnementale.

A huit mois de l'élection présidentielle, François Hollande endosse les habits d'un père noël vert et se donne le profil d'un passeur d'énergie propre.

Les collectivités territoriales sont elles aussi entrées dans la danse, avec, par exemple, les obligations vertes émises en 2012 par les régions Ile-de-France, Nord-Pas-de-Calais et Provence-Alpes-Côte d'Azur, pour financer des projets de transports en commun ou de rénovation énergétique de bâtiments.

Recommande: