Accord avec SpaceX pour le satellite SES-10 — SES

01 Septembre, 2016, 02:40 | Auteur: Lynn Cook
  • SpaceX est parvenu à plusieurs reprises à récupérer le premier étage de son lanceur

Il sera positionné à 67° W, au-dessus de l'Amérique Latine, en remplacement des satellites AMC 3 et 4, respectivement en poste depuis septembre 1997 et novembre 1999. Ce lancement devrait avoir lieu au quatrième trimestre 2016.

" Relancer une fusée qui a déjà livré un vaisseau spatial sur orbite est une étape importante sur le chemin de la réutilisabilité complète et rapide, a déclaré Gwynne Shotwell, présidente et chef de l'exploitation de SpaceX".

SES et SpaceX ont signé un contrat pour le lancement du satellite SES-10 avec une fusée Falcon 9 déjà utilisée.

La société américaine SpaceX lancera un satellite commercial à bord d'une fusée Falcon 9 ayant déjà volé vers la fin de l'année pour le compte de la société luxembourgeoise SES (archives).

"Nous pensons que des fusées réutilisables vont ouvrir une nouvelle ère des vols spatiaux et faciliter l'accès à l'espace en termes de coûts et de gestion des lancements", a estimé Martin Halliwell, le responsable technique de SES, qui avait été le premier opérateur de satellite à choisir SpaceX en 2013. Une fois en orbite, il fournira des services de télécommunications au Mexique, à l'Amérique centrale, à l'Amérique du Sud et aux Caraïbes.

La réutilisation commerciale des lanceurs est l'un des piliers de la stratégie de Space Exploration Technologies (SpaceX) pour réduire le coût des vols dans l'espace, Elon Musk ayant pour objectif de rendre les voyages vers Mars financièrement abordables.

SpaceX a réussi jusqu'à présent à récupérer le premier étage de son lanceur Falcon 9 à six reprises en le faisant revenir atterrir en douceur après un lancement, dont la dernière fois le 14 août.

Traditionnellement, les fusées sont conçues pour n'être utilisées qu'une seule fois, prenant feu ou s'écrasant dans l'océan après le décollage.