Sarkozy annonce sa candidature à la primaire de la droite — France/présidentielle

23 Août, 2016, 06:19 | Auteur: Lynn Cook
  • Nicolas Sarkozy promet rien de moins que de mettre un terme au regroupement familial des immigrés. Une décision prise par les Gaullistes dans les années 70

Le (faux) suspense est levé: Nicolas Sarkozy a annoncé lundi sa candidature à la primaire de la droite en vue de 2017 dans un nouveau livre, "Tout pour la France", qu'il espère être le "point de départ" vers la reconquête de l'Elysée. L'ancien président de la République l'a confirmé ce lundi 22 août sur Twitter. " J'appelle sa candidature de mes vœux et "je le soutiendrai ", a déclaré le député-maire de Provins sur Europe 1". " Je me sens prêt à assumer ce rôle, fort de mon expérience comme président et du recul salutaire que m'ont donné ces quatre dernières années éloignées de toutes responsabilités gouvernementales". Nicolas Sarkozy lui répond d'un oui franc et assuré, sourire aux lèvres. Depuis, il ne faisait pas mystère de ses envies de revanche.

L'ancien chef de l'État donne rendez-vous chez les libraires. Ce fut donc entre la fin des Jeux olympiques et la rentrée politique de ses adversaires. Lequel, interrogé sur cette candidature en marge d'un sommet international en Italie, s'est refusé à tout commentaire. "Pas une surprise", estime ainsi le camp de François Fillon. "Et c'est un événement qui ouvre véritablement la campagne des primaires", s'est félicité le sénateur sarkozyste Roger Karoutchi sur BFMTV. "Je crois que maintenant, la compétition s'ouvre". "Depuis quelques jours, les choses étaient enfin déblayées sur le fond, sur la forme et sur le moment, explique un très proche, Nicolas n'a plus de doute sur ce qu'il faut dire ni comment le dire".

En face, l'annonce de cette candidature ne fait pas trembler.

Outre la rivalité d'Alain Juppé, l'ancien président devra affronter des obstacles judiciaires. Tôt ou tard, les Français feront la différence. Sans exclure les électeurs du Front national, auprès desquels il a multiplié les messages de compréhension. Si Nicolas Sarkozy est élu, il souhaiterait également arrêter le système de regroupement familial des immigrés et augmenter le temps de travail des enseignants à l'école.

"Nicolas Sarkozy dispose d'un atout maître: il est le seul à incarner les idées du peuple de droite", les "quatre droites: droite libérale, droite gaulliste, droite morale et droite sécuritaire", écrit Thomas Guénolé dans "Sarkozy, chronique d'un retour impossible?" Selon les sarkozystes, l'ancien Président est le plus capable de conquérir ou reconquérir les électeurs partis vers l'extrême droite, un mouvement qui avait pourtant commencé à s'amplifier sous son propre quinquennat. Il avait jusqu'à jeudi pour se déclarer.

Recommande: