La croissance fait de la résistance au deuxième trimestre — Allemagne

13 Août, 2016, 01:12 | Auteur: Aubrey Nash
  • Marché: L'économie allemande résiste mieux que prévu au 2e trimestre

L'économie allemande, ici Francfort-sur-le-Main, a connu au 2e trimestre une croissance économique plus vive qu'attendu (archives). Une baisse de régime de la première économie européenne était attendue au deuxième trimestre après un début d'année sur les chapeaux de roue, avec une croissance de 0,7 % enregistrée au premier trimestre.

L'Allemagne a vu sa croissance ralentir au deuxième trimestre mais moins que redouté, avec une progression de 0,4 % de son Produit intérieur brut (PIB) à laquelle a notamment contribué le commerce extérieur.

Cette hausse de l'activité au deuxième trimestre, qui contraste avec la contre-performance de la France qui, sur la même période a été en croissance zéro, s'explique avant tout par la bonne tenue des exportations et la vigueur des dépenses publiques et de la consommation privée, selon les chiffres publiés ce vendredi par Destatis, l'Office fédéral des statistiques. En revanche, les investissements privés dans le bâtiment et les équipements ont nettement marqué le pas "après un premier trimestre fort", selon Destatis.

En données non corrigées, la croissance en Allemagne a été de 3,1% sur un an au deuxième trimestre, soit le rythme le plus élevé depuis cinq ans et plus du double du consensus Reuters qui la donnait à 1,5%.

La Buba table sur une solide croissance du PIB allemand au troisième trimestre, estimant que les conséquences du référendum britannique sur le Brexit pourraient rester limitées pour l'économie allemande.

Recommande: