Phelps: "Ca fait un sacré paquet de médailles !"

12 Août, 2016, 02:45 | Auteur: Sue Barrett

Le nageur de Baltimore retrouve son titre de champion olympique (2004 et 2008) sur le 200m papillon après sa médaille d'argent aux Jeux de Londres (2012). On l'a vu exulter comme jamais au moment de reconquérir l'or olympique du 200 m papillon, sa distance fétiche, sur laquelle il avait perdu sa couronne en 2012 à Londres. Soit 12 médailles d'or. S'il était une nation, il occuperait à lui tout seul la 39e place du classement des médailles des Jeux modernes, devant l'Argentine et le Portugal.

"Je suis si fatigué.", a glissé la légende Phelps, 25 médailles olympiques tous métaux confondus, de retour dès mercredi dans le bassin pour les séries du 200 m 4 nages.

Katie Ledecky, elle, n'a que 19 ans mais elle se montre digne de son glorieux compatriote. L'Américain Michael Phelps s'est imposé sur le 200m papillon et le relais 4x200 m nage libre aux JO 2016, après son premier titre en relais Relais 4 × 100 m nage libre lundi.

Il devait ensuite plonger à nouveau pour participer au relais 4x200 m. Une course remportée de façon indiscutable et sans suspense par les Etats-Unis devant la Grande-Bretagne et le Japon.

L'image pourrait commence à lasser, elle s'avère de plus en plus sensationnelle: Michael Phelps sur la plus haute marche du podium.

L'Autriche, la Jamaïque ou l'Inde, qui ont toutes participé à au moins seize Jeux Olympiques d'été, ont remporté au total moins de médailles d'or que Michael Phelps en cinq participations (dont l'une à l'âge de quinze ans, où il était resté au pied des podiums malgré des scores impressionnants). Par exemple, cela représente 3,5 fois le nombre de médailles d'or remportées par le Maroc depuis sa première participation aux JO en 1960, soit 6 médailles d'or.

L'Américaine, également médaillée d'argent du 4x100 m libre à Rio, peut légitimement envisager de faire le triplé 200-400-800 m, exploit qui n'a plus été réalisé aux JO depuis 1968.

Recommande: