Deux enquêtes judiciaires ouvertes dans l'affaire Morandini

11 Août, 2016, 01:54 | Auteur: Sue Barrett
  • Selon le Canard Enchainé Jean Marc Morandini ne fera pas la rentrée sur Itél

L'ouverture de ces deux enquêtes a été rapportée par L'Express sur son site Internet.

Les investigations ont été confiées à la brigade de protection des mineurs (BPM) et à la brigade de répression de la délinquance contre la personne (BRDP) de la police judiciaire de Paris, selon L'Express. La société de production Ne Zappez Pas (NZP) de Jean-Marc Morandini aurait recruté des jeunes comédiens par le biais d'une certaine " Catherine", avec qui ils n'ont pu échanger que par mails, sans jamais la voir. La première enquête aurait été ouverte fin juillet pour "corruption de mineurs" tandis que la seconde aurait été ouverte début août pour "harcèlement sexuel et travail clandestin". L'animateur vedette est notamment accusé d'avoir profité des castings pour pousser des comédiens à s'exhiber nus.

"C'est au tour d'iTELE de trancher: pas de Jean-Marc Morandini à l'antenne à la rentrée", affirme le quotidien dans ses colonnes.

"Les acteurs savaient ce qu'ils venaient tourner", avait contre-attaqué Jean-Marc Morandini au cours d'une conférence de presse le 19 juillet, en annonçant son intention de porter plainte contre Les Inrocks.

D'après les informations du "Canard Enchaîné", la chaîne d'information a finalement renoncé à recruter Jean-Marc Morandini suite aux révélations des "Inrocks", publiées le mois dernier. Le retrait provisoire de l'antenne de Morandini est une décision prise "d'un commun accord" entre Europe 1 et l'animateur "afin qu'il soit libre de ses propos" et "afin de préserver la sérénité de la rentrée de la station".

Recommande: