Saint-Etienne-du-Rouvray : l'enquête sur le meurtre du prêtre avance

07 Août, 2016, 00:51 | Auteur: Sandy Vega
  • Saint-Etienne-du-Rouvray : l'enquête sur le meurtre du prêtre avance

Adel Kermiche et Abdel-Malik Petitjean, 19 ans tous les deux, ont été tué en sortant de l'église.

Dans une autre enquête liée à une filière de candidats au djihad, un individu également lié à Abdel Malik P., a été mis en examen dimanche 31 juillet et écroué.

Dans une procédure distincte, un homme a été mis en examen pour "association de malfaiteurs terroriste" pour avoir tenté de gagner la Syrie en juin dernier avec Abdel-Malik Nabil Petitjean, ajoute le parquet dans un communiqué.

La garde à vue d'un mineur de 16 ans arrêté le jour des faits à Saint-Etienne-du-Rouvray a été levée samedi mais "les exploitations informatiques et auditions ont révélé des faits de droit commun distincts d'apologie du terrorisme, provocation au terrorisme et consultation habituelle de sites djihadistes qui ont été transmis pour compétence au parquet de Rouen, territorialement compétent", a précisé cette source.

Adel Kermiche et Abdel Malik Petitjean, les deux auteurs de l'attaque de mardi qui a coûté la vie au père Jacques Hamel dans son église de Saint-Etienne-du-Rouvray, seraient entrés en contact via l'application de messagerie chiffrée Telegram, affirment dimanche la Voix du Nord et le Parisien. Petitjean, qui n'était pas signalé pour radicalisation à l'époque, était aussi rentré en France.

La garde à vue d'un réfugié syrien, interpellé jeudi dans l'Allier et dont la photocopie du passeport avait été retrouvée chez Adel Kermiche, a été, quant à elle, levée ce dimanche. Arrêté à Genève lors d'une deuxième tentative, il a été remis à la France et mis en examen puis écroué.

Traumatisés par l'assassinat d'un prêtre dans l'église de Saint-Étienne-du-Rouvray, les catholiques de France observent vendredi une journée de jeûne et de prière pour la paix dans le monde, au lendemain de la diffusion d'une nouvelle vidéo de l'un des tueurs dans laquelle il menace la France.

Selon le parquet, il "avait parfaitement connaissance, si ce n'est du lieu et du jour précis, de l'imminence d'un projet d'action violente de son cousin". Une vidéo d'Abdel Malik Petitjean, dans laquelle celui-ci prêtait allégeance à l'EI et évoquait "une action violente", avait été trouvée dans un téléphone à son domicile.

Des tueurs entrés en contact via les réseaux sociaux, un cousin au courant d'un projet d'attentat imminent présenté à la justice et peut-être d'autres complicités: cinq jours après l'attaque de Saint-Etienne-du-Rouvray, l'enquête cherche à mettre en lumière les connexions complexes autour des deux jihadistes. Adel Kermiche, qui était inculpé pour avoir tenté de partir en Syrie, était sous surveillance électronique dans l'attente de son procès. Les services antiterroristes se demandent s'il a pu jouer, depuis la Syrie, un rôle dans l'attentat contre le père Hamel.

Toujours bouleversés par le drame, à Saint-Étienne-du-Rouvray, les fidèles musulmans et chrétiens ont tenu vendredi à partager un moment de fraternité en se rendant successivement à l'église Sainte-Thérèse et à la mosquée Yahia, distantes de quelques mètres.

Farid K. a donc été mis en examen pour "participation à une association de malfaiteurs en relation avec une entreprise terroriste criminelle".

A ce stade, "rien ne montre qu'il ait une quelconque implication" dans l'attentat, a averti cette source. Ce Français de 20 ans, fiché "S", s'était rendu en Turquie début juin avec Petitjean avant d'être refoulé.

Recommande: