Menton: 200 migrants franchissent la frontière franco-italienne

07 Août, 2016, 01:36 | Auteur: Sandy Vega
  • Le président de la région Ligurie a exprimé sa douleur et sa colère

Ils étaient environ 200 migrants encadrés par des militants No Border à franchir la frontière entre l'Italie et la France, vendredi 5 août au pont Saint-Ludovic. La préfecture assure travailler en coordination étroite avec les autorités italiennes sur ce dispositif.

Selon le quotidien Nice matin, qui a révélé l'incident, une partie des migrants "déambulent" dans les rues du centre de Menton alors que d'autres se trouvent dans le quartier du port. "D'autres ESI (étrangers en situation irrégulière), une cinquantaine environ, sont en cours d'interpellation à Menton en vue également d'une non-admission", a indiqué la préfecture des Alpes-Maritimes dans un communiqué cité par des médias locaux.

Le ministre français de l'Intérieur Bernard Cazeneuve a salué dans un communiqué de presse l'efficacité des forces de l'ordre qui, par leur réactivité immédiate, ont mis fin sans délai à la tentative de franchissement de la frontière franco-italienne de près de 200 migrants, permettant leur renvoi immédiat en Italie.

De son côté, le communiqué du ministre de l'Intérieur évoque une intervention ayant permis une "réadmission immédiate" en Italie.

"Aussi, compte tenu de la pression migratoire qui s'exerce en Italie, je demande également au gouvernement que soit rétabli de façon permanente le contrôle à la frontière franco-italienne et que des forces mobiles soient immédiatement déployées sur les lieux", a-t-il ajouté.

Il rappelle "la mobilisation totale des services de l'Etat pour assurer la sécurisation de nos frontières", avec la mise en place "en permanence" et "depuis des mois dans les Alpes-Maritimes de deux unités de forces mobiles, renforcées, depuis le début de la semaine, par l'engagement de forces Sentinelle". Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP.

Recommande: