JO : il y aura 271 sportifs russes

06 Août, 2016, 02:54 | Auteur: Ruben Ruiz
  • L'appel des 17 rameurs russes contre leur exclusion des JO de Rio a été rejet

Les Jeux olympiques d'été 2016 se tiendront du 5 au 21 août prochains à Rio de Janeiro. Mardi matin, les entourages de deux autres de ces 30 sportifs, deux nageurs, Vladimir Morozov et Nikita Lobintsev, avaient annoncé depuis Moscou qu'ils avaient été autorisés à prendre part aux Jeux. Les décisions des fédérations internationales de boxe, de gymnastique, de golf et de taekwondo n'étaient en revanche toujours pas connues dimanche.

Une validation de cette annonce serait un coup de tonnerre. Car, sur les dix-huit procédures d'appel engagées devant le Tribunal arbitral du sport depuis le 26 juillet -un record sur une seule édition des JO- onze concernaient en effet des sportifs russes exclus par leurs fédérations. "La planète est en train de trembler et on ne peut pas se satisfaire de cette situation", a estimé devant la presse Tony Estanguet, triple champion olympique de canoë et élu lundi à la vice-présidence de la commission des athlètes du CIO, en marge de la session du Comité international olympique dont il est membre.

La Russie aura la délégation la plus propre aux Jeux olympiques (JO) de Rio à la suite de la qualification de 271 de ces athlètes à y participer, a déclaré jeudi le président du Comité olympique russe Alexandre Joukov.

Le rapport publié le 18 juillet a conduit à l'exclusion de 118 sportifs russes des Jeux de Rio. "Imaginons un instant les conséquences de "l'option nucléaire", a-t-il expliqué. "Ce n'est pas la mission du mouvement olympique". "Les gens ont mal interprété les informations contenues dans le rapport, particulièrement le CIO et les fédérations nationales".

Ils n'ont eu qu'une semaine pour écarter ou non les sportifs russes repêchés par leurs fédérations, mais qui resteraient encore inéligibles à leurs yeux, à la lumière du rapport McLaren.

Le scandale a éclaté à l'automne 2015 avec la mise à jour d'un dopage organisé dans l'athlétisme, dont tous les représentants, parmi lesquels la double championne olympique de saut à la perche Yelena Isinbayeva ou le champion du monde du 110 m haies Sergey Shubenkov, ont été recalés par leur Fédération internationale (IAAF).

Ancien contrôleur de l'agence antidopage russe, Stepanov est à l'origine des révélations sur l'athlétisme de son pays avec son épouse, l'athlète Yuliya Stepanova, interdite de participer aux JO par le CIO en raison d'un contrôle positif en 2013.

Recommande: