USA: nouvelle polémique de Trump, autour d'une décoration militaire

05 Août, 2016, 06:11 | Auteur: Lynn Cook
  • Barack Obama Trump n'est pas qualifié pour être président des Etats-Unis

Non seulement Donald Trump a déjoué tous les pronostics - sauf ceux de Cyceon - en remportant la nomination du Parti Républicain pour l'élection présidentielle 2016, mais il pourrait bien récolter encore plus de soutiens à mesure qu'Obama s'implique.

Le fait que Donald Trump critique une famille "ayant fait des sacrifices extraordinaires pour ce pays, le fait qu'il ne semble pas avoir les connaissances de base sur des sujets essentiels en Europe, au Moyen-Orient, en Asie, signifient qu'il est terriblement mal préparé pour ce poste" a affirmé Barack Obama. Le président américain a encore souligné que, si en 2008 ou en 2012, il n'était pas d'accord avec la politique de ses adversaires républicains, il les jugeait tout de même capables de faire leur boulot.

Barack Obama s'est mis de la partie et a pris des accents quasiment dictatoriaux en disant que Donald Trump était incapable d'être Président et ne devait en aucun cas accéder à la Maison Blanche: que ferait Barack Obama si Donald Trump était élu malgré tout?

Dans la vidéo d'une trentaine de secondes, on peut entendre les déclarations de l'ex-candidat républicain Mitt Romney, de l'ancien secrétaire à la Défense Robert Gates et de l'ancien directeur de la CIA Michael Hayden, qui remettent en doute le tempérament et les compétences du milliardaire devenu politicien.

Le belliqueux candidat du parti républicain a répondu en insinuant que Mme Khan, qui accompagnait son mari sur scène lors du dernier jour de la Convention nationale démocrate, n'avait pas le droit de s'exprimer.

Selon NBC, un groupe de poids lourds républicains, dont l'ancien maire de New York Rudy Giuliani, envisage de plaider directement auprès de Donald Trump pour qu'il rentre dans le rang.

Malgré cette zone de turbulences, il ne faut pas enterrer trop vite Donald Trump même s'il n'a pas toute la machine républicaine derrière lui.

La publicité vise à vanter la candidature de Hillary Clinton et à freiner l'élan du candidat républicain, qui a été critiqué de toutes parts. Qu'est-ce que cela dit de votre parti et son représentant? Et Donald Trump, ensuite, plus occupé à écrire des tweets et se faire maquiller que de répondre au téléphone.

Ce vent de méfiance vis-a-vis de Donald Trump ne présage pas d'une ambiance de campagne saine au sein du camp républicain. Remerciant un ancien combattant qui lui a donné sa prestigieuse médaille Purple Heart, décorant les soldats blessés au combat, le milliardaire a confié en avoir toujours voulu une mais estimé "plus facile" de l'obtenir de cette façon.

Le capitaine américain Humayun Khan, un musulman, était tombé au champ d'honneur pendant la guerre d'Irak en 2004.

Ces propos, émanant d'un homme qui n'a jamais servi dans l'armée, ont déclenché de vives critiques, y compris de la part de Hillary Clinton.

Trois mois après l'annonce de sa candidature, elle avait annoncé avoir réuni plus de 40 millions d'euros, une somme jamais atteinte à ce stade de la campagne. Dans les récents sondages, il est distancé de 7 à 9 points par Hillary Clinton.

Recommande: