Sauvé d'un trou par une chaîne humaine

04 Août, 2016, 09:41 | Auteur: Sandy Vega
  • Les trous dans le sable peuvent être dangereux

Un jeune homme de 21 ans, originaire de la région parisienne, a eu beaucoup de chance, mardi soir, sur la plage de Moliets.

"Il était environ 18 h 30 lorsque les maîtres nageurs sauveteurs ont été appelés à deux kilomètres de leur poste de secours pour venir en aide à ce jeune estivant qu'ils ont trouvé à demi enseveli, assis dans un trou de trois mètres de large et de plus de deux mètres de profondeur qu'il avait lui-même creusé sur une zone non surveillée de la plage de Moliets". "Plus on s'approchait, plus ça s'effondrait", a raconté un des sauveteurs à "Sud Ouest ". Aidés par des touristes qui creusaient dans son dos, les sauveteurs ont pu saisir le jeune homme sous les aisselles. Le sable qui ne cessait de s'effondrer des parois abruptes est vite arrivé au cou, emprisonnant totalement le vacancier imprudent, totalement paniqué et en grande difficulté respiratoire. Il a ensuite été pris en charge par le Samu, qui "l'a maintenu sous oxygène pendant toute la durée du sauvetage, très difficile parce que le sable se refermait sur lui à chaque tentative", a relaté l'un des maîtres nageurs. "En se tenant les uns les autres par les chevilles, à plat ventre, les MNS ont finalement pu l'extraire, sain et sauf, du piège". Après des bilans effectués par l'équipe médicale du Samu, il a pu repartir et poursuivre ses vacances sur le littoral, où il faisait plusieurs étapes. Les MNS rappellent également qu'il faut impérativement reboucher les trous creusés avant de quitter la plage. Et invitent tous ceux qui creusent par jeu des trous ou des tunnels à les reboucher, quoi qu'il en soit, dès qu'ils quittent la plage, pour éviter que des enfants n'aient l'idée de s'y glisser.

Les secouristes de la plage des Moliets ont rappelé le cas d'une fillette décédée dans les mêmes circonstances à Lacanau en Gironde en 2006.

Recommande: