La flamme olympique dans les rues de Rio

04 Août, 2016, 09:03 | Auteur: Ruben Ruiz

Des manifestations ont été organisées sur le chemin de la flamme dans les derniers mois dans plusieurs villes brésiliennes.

La police brésilienne a utilisé des gaz lacrymogènes mardi pour disperser des manifestants sur le parcours de la flamme olympique près de Niteroi, en banlieue de Rio de Janeiro où la cérémonie d'ouverture des JO-2016 est prévue vendredi. La police a arrêté des gens qui lançaient des chaudières d'eau vers la flamme pour tenter de l'éteindre.

Si le débarquement de la flamme s'est fait en fanfare, les heures précédentes ont été plus mouvementées. Depuis le Vatican, le pape François a cependant appelé les participants aux JO à mener "la bonne bataille", celle d'obtenir "quelque chose de plus précieux: la réalisation d'une civilisation dans laquelle règne la solidarité". Accueillie par des danseurs de samba et de nombreux spectateurs, la torche a été reçue par les frères Lars et Torben Grael, héros de la voile olympique au Brésil.

Eduardo Paes, le maire de Rio, a réceptionné mercredi la flamme dans la base marine de sa ville. Elle a été remplacée provisoirement par son vice-président et désormais ennemi, Michel Temer, et c'est lui qui ouvrira les Jeux au Maracana. Rousseff l'accuse d'avoir ourdi un " coup d'État " parlementaire. Au moins deux manifestants qui protestaient contre les dépenses liées à l'organisation des Jeux ont été arrêtés, a constaté un journaliste de l'AFP.

Recommande: