SFR compte supprimer 5.000 emplois, un tiers de ses effectifs

28 Juillet, 2016, 02:24 | Auteur: Lynn Cook
  • Patrick Drahi le patron d'Altice maison-mère de Numericable-SFR

La direction de SFR a annoncé aux organisations syndicales qu'elle prévoyait de réduire d'un tiers ses effectifs à compter de la fin de ses engagements sur l'emploi en 2017, a-t-on appris mercredi de sources syndicales.

On s'y attendait un peu après les déclarations fin juin de Patrick Drahi.

Lorsqu'il a racheté SFR en novembre 2014, Patrick Drahi s'était engagé à ne pas licencier pendant trois ans. Mais celle-ci prend fin au 1er juillet 2017. "SFR a un engagement sur l'emploi jusqu'en 2017 que nous respecterons", a-t-il dit."Nous avons des réunions de travail avec les syndicats depuis plusieurs mois pour préparer la nécessaire réorganisation de SFR", a-t-il ajouté en réfutant l'existence d'un plan social.

Le premier de ces plans de sauvegarde de l'emploi (PSE) concernerait les salariés des "points de distribution", que la direction entend réorganiser "dès la rentrée" de septembre.

La direction assure que cette décision n'est pas remise en cause au sein de l'entreprise et indique que des "discussions avec les partenaires sociaux" sont engagées "afin de trouver la meilleure solution pour tous".

Cette réorganisation conduira à la création d'une filiale à destination du grand public et d'une autre pour le marché des entreprises, avait indiqué en juin le groupe.

Une nouvelle réunion des syndicats et de la direction de SFR est prévue ce jeudi et le chiffre des suppressions de postes est encore susceptible d'évoluer, précise Le Monde.

Recommande: