Une méthode qui rappelle des consignes de l'Etat islamique — Attentat de Nice

17 Juillet, 2016, 05:16 | Auteur: Lynn Cook
  • Les publications de l'EI ne mentionnent pas la tuerie de Nice

Depuis plusieurs années, Al-Qaïda et le groupe Etat islamique exhortent, à longueur d'articles ou de vidéos sur internet, leurs recrues et leurs volontaires à passer à l'action sans attendre, sans ordres précis, sans organisation pour les entraîner ou les soutenir.

En septembre 2014, un important cadre de l'Etat islamique appelait ses partisans à utiliser n'importe quel moyen pour tuer, y compris des véhicules-béliers. Que l'infidèle soit combattant ou civil est sans importance. "Leur sang est permis".

Daesh serait-il derrière l'attentat à Nice? . Il ne fait en tout cas aucun doute qu'il s'agit d'une attaque terroriste comme l'a affirmé le président français François Hollande. Plusieurs partisans de l'État islamique s'en sont par ailleurs très vite félicité sur les réseaux sociaux.

Par ailleurs, le journaliste de RFI David Thomson, relève via son compte Twitter que l'attaque de Nice intervient alors qu'un djihadiste français a appelé, jeudi, ses partisans à ne plus rejoindre la Syrie ou l'Irak pour privilégier des attaques dans l'Héxagone. L'attentat de Nice est survenu après cette déclaration: "Déchire ton billet pour la Turquie, le firdaws est devant toi, tu manipules deux/trois voyous, tu trouves une arme dans n'importe quel quartier".

En mai 2013, deux Londoniens d'origine nigériane avaient renversé en voiture le jeune soldat Lee Rigby à Londres avant de le larder de coups de couteau. Lors de son procès, ce père de six enfants a déclaré qu'il était en "mission" en tant que "soldat d'Allah" et "en guerre contre la Grande-Bretagne", en invoquant la loi du talion. L'un d'entre eux est décédé et un autre a été blessé dans une banlieue de Montréal. Il a été abattu par a police.

Recommande: