Sylvia Bongo séduit Tchibanga avec un pas de danse — Activités présidentielles

17 Juillet, 2016, 03:26 | Auteur: Lynn Cook
  • Ali Bongo le 13 juillet 2016 dans la Ngouni

La Commission Électorale Nationale Autonome et Permanente (CENAP) vient de donner la liste des candidatures retenues pour participer à l'élection présidentielle du 27 août prochain. Maintenant, levez-vous pour empêcher que sa candidature ne soit validée par la Cénap! Ils affirment qu'Ali Bongo est un enfant nigérian adopté par l'ex-président Omar Bongo à la fin des années 1960 et l'accusent d'avoir falsifié son état civil. "19 candidats ont déposé leur dossier". Lorsqu'Ali Bongo accède à la magistrature suprême en 2009, des critiques la mettaient en ballotage défavorable dans une comparaison avec la regrettée Edith Lucie Bongo Ondimba.

Devant leurs militants, tous les leaders qui sont montés sur la tribune ont donné des consignes pour obtenir le rejet de la candidature du président Ali Bongo. A ceux-ci, il faut ajouter Guy Nzouba-Ndama, Raymond Ndong Sima, Bruno Ben Moubamba, Leon Paul Ngoulakia, Dieudonné Minlama Mintogo, Paul Mba Abessolé, Augustin Moussavou King, Gérard Ella Nguema, Michel Bouka Rabenkogo, Roland Désiré Aba'a Minko, Jean-Jacques Ndong Mbadinga, Gervais Nzovi Moulengui, Pierre-Claver Mouele Mboumba, Abel Mboumbe Nzondou, Camille Mouivo-Matsima et enfin Ali Bongo Ondimba.

Place des fêtes de Mouila le 13 juillet 2016
Place des fêtes de Mouila le 13 juillet 2016

Pour ces milliers de partisans de "l'homme de la situation" à travers le territoire national, dans la Majorité républicaine et sociale pour l'émergence, de quelques partis de l'opposition gabonaise comme l'UPG et le PDS, des confessions religieuses, des confessions syndicales et des associations des jeunes, la vraie victoire de celui qui incarne, pour eux, la transformation en profondeur de la société gabonaise est attendue au soir du 27 août prochain, lors de la proclamation des résultats.

Recommande: