Ronaldo propulse le Portugal en finale — Euro

17 Juillet, 2016, 03:17 | Auteur: Ruben Ruiz
  • Ronaldo propulse le Portugal en finale — Euro

Saut que pour cette demi-finale, ils ont inscrit leurs deux buts sur leur deux premières tentatives (au total, 15 tirs, dont 5 cadrés). Cela faisait 2-0. Les hommes de Fernando Santos n'avaient plus qu'à gérer.

Ronaldo a rejoint Michel Platini au sommet des marqueurs de l'Euro avec une 9e réussite lorsqu'il a parfaitement synchronisé son saut pour rediriger de la tête un coup de pied de coin au fond de la cage galloise à la 50e minute. Et comme souvent dans ces cas-là, c'est Critiano Ronaldo, en personne, qui s'est mué en ouvre-boîte. La France part avec un complexe d'infériorité: elle a successivement été éliminée par l'Allemagne aux Mondiaux 82, 86 (demi-finales) puis 2014 (quart). "Portugal, je t'aime " (en français dans le texte), titre A Bola, qui parle d'une "sélection héroïque ". Face à un Pays de Galles étouffé en seconde période, Cristiano Ronaldo et Nani ont trouvé le chemin des filets pour offrir un succès crucial (2-0) et synonyme de qualification.

Parfois critiqué dans cet Euro, Cristiano Ronaldo a répondu à ses détracteurs face au pays de Galles. Il aura une chance de dépasser le mythique n°10 des Bleus, dimanche, en finale. Cette demi-finale a résumé ces caractéristiques: après avoir entamé son match correctement, la Selecçao a laissé Gareth Bale et ses Gallois revenir tranquillement dans la partie, sans que ce soit flamboyant non plus. Jamais les Gallois n'avaient atteint le dernier carré d'une compétition internationale. Mais ce soir, les Dragons ont cruellement manqué d'inspiration. Appuyés par leur franc-tireur Gareth Bale, coéquipier de Ronaldo chez le Real Madrid en Liga espagnole, ils ont dominé pour le temps de possession avec un pourcentage de 56 %. L'absence de Ramsey a sans doute pesé lourd dans la balance.

C'était le choc attendu entre les deux frères ennemis. Le jeu des Portugais ne convainc pas, et les tensions sont réelles entre les partisans de la séléçao et ses détracteurs. Et les voilà en finale. "Quand j'ai pris l'équipe, l'objectif était de se qualifier pour la finale à Saint-Denis". Nous avons réussi à atteindre une deuxième finale dans notre histoire. Une performance qu'il rêvera de dépasser en finale. Et contrairement à ce qu'on croît, les Portugais ne font pas tout pour mettre Ronaldo dans les meilleures conditions.

Recommande: