Burundi : l'ancienne ministre de Pierre Nkurunziza, Hafsa Mossi, abattue

14 Juillet, 2016, 00:45 | Auteur: Lynn Cook
  • Burundi : l'ancienne ministre de Pierre Nkurunziza, Hafsa Mossi, abattue

Selon le porte-parole de la Police nationale du Burundi (PNB), Pierre Nkurikiye, Hafsa Mosi a été assassinée sur la route Nyankoni dans la commune Ntahangawa après sa sortie du domicile.

Elle était membre du Parlement des Etats de l'Afrique de l'Est.

"Sur Twitter, le président Pierre Nkurunziza a dénoncé un " acte ignoble et lâche ". Le Burundi a plongé dans une grave crise qui a fait plus de 500 morts, et poussé plus de 270.000 personnes à l'exil, à l'annonce du président Nkurunziza en mai.

Les anti-Nkurunziza ont aussi déploré cet assassinat, à l'instar de Pacifique Nininahazwe, président du Forum pour la conscience et le développement (Focode), qui a décrit la victime comme une "femme de cœur". "Et Hafsa Mossi se savait menacée", confie à Jeune Afrique une proche de l'élue assassinée le 13 juillet à Gihosha, un quartier résidentiel situé dans l'est de Bujumbura.

Selon la police, des inconnus ont tiré sur cette figure modérée du CNDD-FDD après l'avoir tendu une embuscade.

En plus du portefeuille de l'Information, Hafsa Mossi a eu à s'occuper des Affaires de la communauté des Etats d'Afrique de l'Est, dans le gouvernement burundais. Plusieurs personnalités ont été assassinées dans les violences qui perturbent le pays depuis que Pierre Nkurunziza a décidé de briguer un 3e mandat coûte que coûte en avril 2015.

Recommande: