Boris Johnson rejoint le gouvernement May aux Affaires étrangères — Royaume-Uni

14 Juillet, 2016, 00:20 | Auteur: Lynn Cook
  • Boris Johnson n'a jamais occupé de charge ministérielle

"La reine a approuvé la nomination de Boris Johnson en tant que ministre des affaires étrangères", a déclaré Downing Street dans un communiqué.

Rassurer les milieux économiques sera la tâche qui incombera à Philip Hammond, ancien ministre des Affaires étrangères, qui devient chancelier de l'Echiquier, succédant à George Osborne, proche de David Cameron et qui a présenté sa démission.

David Davis, un ancien secrétaire d'État à l'Europe qui a milité en faveur du Brexit, a été nommé mercredi ministre chargé d'organiser la sortie du Royaume-Uni de l'Union européenne dans le gouvernement de la Première ministre Theresa May. Mais voilà qu'il revient par la grande porte pour prendre la tête du Foreign Office où il aura un rôle fondamental à jouer pour négocier les modalités du Brexit. Réputée pour sa détermination, sa force de travail mais aussi une certaine froideur, Theresa May hérite d'un Royaume-Uni que le référendum a laissé sens dessus dessous, entre turbulences économiques et pression des dirigeants de l'UE pour que le Royaume-Uni engage au plus vite la procédure de divorce.

Devant Downing Street, pour sa dernière allocution en tant que Premier ministre, il a souhaité à son pays qu'il "aime tant" de "continuer à réussir".

May, une eurosceptique qui avait rejoint le camp du maintien dans l'UE pendant la campagne référendaire, n'a pas dévoilé ses intentions mercredi. "Il est vital pour notre industrie d'avoir un bon accès au marché unique, cela devra être une priorité", a ajouté M. Cameron, avant de recevoir une ovation debout des députés tories mais aussi de quelques travaillistes.

Le président de la Commission européenne Jean-Claude Juncker l'a aussitôt pressée de commencer "bientôt" les négociations sur la sortie de l'UE.

C'est également à Bruxelles que son premier mariage avec Allegra Mostyn-Owen, rencontrée à Oxford, se délite et qu'il renoue avec une amie d'enfance, Marina Wheeler, aujourd'hui son épouse et la mère de ses quatre enfants.

Dans sa première déclaration publique en tant que chef du gouvernement, Theresa May a reconnu que la Grande-Bretagne était confrontée "à une période de grands défis après le référendum".

Elle a la réputation d'être fiable et efficace: l'ancienne ministre de l'Energie de David Cameron, Amber Rudd, 52 ans, a été nommée ministre de l'Intérieur, s'imposant comme l'une des figures féminines de premier plan du gouvernement de Theresa May. La livre s'est reprise de plus de 4% par rapport à ses plus bas en 31 ans atteints la semaine dernière. Visé par une fronde de ses parlementaires, le chef du parti Jeremy Corbyn a remporté mardi soir une victoire cruciale contre ses opposants après la décision du comité exécutif du parti de l'autoriser à se présenter lors de nouvelles élections pour la direction du Labour.

Recommande: