Un jeune torero meurt — Espagne

11 Juillet, 2016, 19:47 | Auteur: Sue Barrett
  • Capture

Samedi 9 juillet, le torero espagnol Victor Barrio est mort lors de la féria de Teruel, à la suite d'un violent coup de corne. Il avait reçu un coup de corne du côté droit du thorax, a indiqué l'entreprise organisatrice de l'événement Tauroemocion.

Puis la bête est éloignée par les compagnons de Victor Barrio pendant que celui-ci gît à terre, les yeux grand ouverts, mais sans doute inconscient. Le premier ministre espagnol Mariano Rajoy a aussitôt présenté publiquement ses condoléances à la famille. "Repose en paix", a-t-il tweeté.

Originaire de Grajera, village de la province de Ségovie (centre), ce torero élancé et talentueux selon les spécialistes avait débuté en 2008 et fréquenté les arènes de toute l'Espagne, y compris Las Ventas de Madrid, selon la biographie figurant sur son site officiel. Il s'agit de la première mort d'un torero depuis 1985, selon les médias espagnols. L'année dernière, Francisco Rivera "Paquirri ", un autre célèbre torero avait été grièvement blessé après un coup de corne à l'aine. Son père avait été tué dans des circonstances semblables en Andalousie en 1984.

Suite au décès tragique du jeune torero, les festivités qui devaient avoir lieu après la corrida ont été annulées. Plus ancienne que la corrida, la fête du " Toro de la Vega " qui se déroule dans la ville de Tordesillas et qui consiste à lâcher un taureau dans la foule, remonte à 1453.

Le drame s'est noué en quelques dixièmes de secondes, devant des milliers de spectateurs.

Mais la tauromachie divise.

Un matador est décédé samedi après avoir été encorné par un taureau lors d'une corrida en Espagne, rapporte le quotidien El País. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Recommande: