Portugal-France, les stats qui tuent

11 Juillet, 2016, 18:27 | Auteur: Ruben Ruiz
  • Les temps forts de l'épopée des Bleus

Le Stade de France, où aura lieu la finale, est une enceinte chargée de symboles. " Le Parisien, qui voit en ce revers de dimanche soir " la plus amère des défaites", s'est lui trouvé une autre tête de Turc: Dimitri Payet". Je ne pense pas que leur plan de jeu sera le même demain, ils auront davantage la possession et exerceront un pressing très haut.

"J'ai toujours dit que le Portugal était candidat au titre, mais qu'à mon avis il y avait trois favoris: le champion d'Europe (l'Espagne), le champion du monde (l'Allemagne) et la France qui joue chez elle", a-t-il déclaré samedi en conférence de presse au Stade de France. Avec plus de 600.000 ressortissants selon l'Insee (750.000 selon d'autres chiffres officiels), les Portugais sont la troisième communauté immigrée du pays, juste derrière les Algériens et les Marocains.

En s'imposant face à sa bête noire en demi-finale de l'Euro, l'Équipe de France a mis fin à plus de cinquante ans de disette en compétition officielle face à l'Allemagne. Celui qui n'a pas été sélectionné pour l'Euro à cause de son implication supposée dans l'affaire de la sextape a tweeté un mot de soutien à ses anciens coéquipiers: " Déçu pour nos Bleus... Un tel succès s'ajouterait à l'Euro-2000 gagné à Rotterdam dans l'armoire à trophées. " Avec ce doublé, le Colchonero devient le deuxième buteur de l'histoire de la compétition se rapprochant d'un illustre buteur et capitaine de la sélection tricolore. Je n'ai pas de stress mais de l'adrénaline", expose calmement Deschamps.

Invaincus contre les Portugais en phase finale, les Français doivent toutefois éviter de bomber le torse trop tôt. Et d'ajouter sur un ton bonhomme: "La France joue chez elle, c'est naturel qu'elle soit favorite".

En effet, l'Équipe de France n'est restée muette que 3 fois lors de ses 24 précédentes confrontations face au Portugal, marquant en moyenne deux buts par match.

L'élément-clé de cette confiance, c'est une superstar du foot mondial, une icône autant adulée pour son jeu que raillée pour des attitudes jugées arrogantes: Cristiano Ronaldo.

Cette dernière ligne droite, les deux équipes s'y sont engagées elle aussi, dans des cars à leurs couleurs et sous les encouragements de leurs supporters: Portugais et Français ont chacun pris la route vers le Stade de France, à 18h20 pour les premiers et 18h50 pour les seconds. Son sélectionneur Didier Deschamps ne peut être que ravi de l'avoir dans ses rangs: " C'est un grand joueur. "Le Portugal n'a jamais gagné un titre".

En 2004, Ronaldo avait 19 ans et avait pleuré après la finale de l'Euro perdue à Lisbonne face aux Grecs. Un dispositif exceptionnel est prévu dès dimanche avec 3.400 policiers et gendarmes déployés sur la célèbre avenue parisienne. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP.

Recommande: