"Il faut avoir un brin de réussite" — Santos

11 Juillet, 2016, 15:43 | Auteur: Aubrey Nash

C'était le moment ou jamais de briller et Quaresma n'a pas manqué l'occasion: l'ailier portugais, auteur du but libérateur du Portugal contre la Croatie (1-0), au bout de la prolongation d'un match longtemps cadenassé, a qualifié sa sélection pour les quarts de finale de l'Euro-2016, samedi à Lens.

Le vainqueur de ce dernier match sera opposé à la Pologne en quarts de finale jeudi à Marseille (sud-est). Pour revoir 90 minutes sans but dans un tournoi majeur, il faut remonter à 1980.

88' Changement pour la Croatie, Kalinic remplace Mandzukic. Pour cette rencontre entre Croates et Portugais, la seule incertitude concerne la présence, dès le coup d'envoi, de Luka Modric, le talentueux milieu de terrain du Real Madrid qui avait été contraint de sortir en cours de jeu pour "problème musculaire " face à la République tchèque (2-2), avant d'être ménagé face à l'Espagne. Ivan Perisic a d'abord centré fort devant le but, mais aucun partenaire n'a pu pousser le ballon au fond des filets.

51' La frappe de Brozovic au-dessus! Car avec un abonnement BeIn Sports connect vous avez la possibilité de suivre ce huitième de finale sur votre ordinateur, votre smartphone ou tablette.

Dans un Stade Bollaert-Delelis plein à craquer, la rencontre a mis un certain temps à démarrer, c'est un euphémisme. Une ultime opportunité qui a permis aux Portugais d'exulter quelques secondes plus tard.

Cette victoire a beau être peu flamboyante, elle n'en reste pas moins historique pour le pays de Galles: il va jouer les quarts pour sa première participation à un Euro.

Une option tactique plutôt payante puisque les Croates ont été incapables de s'approcher de la charnière Pepe-Fonte, hormis sur les montées de Strinic côté gauche. Ce dernier décale Nani qui écrase trop sa frappe.

29' Premier tir pour la Croatie! Il fallut attendre la 117e minute pour la voir.

25' Un peu d'animation dans ce match! C'est France-Eire, qui réveille les souvenirs d'une soirée de 2009 où une main de Thierry Henry avait dévié volontairement un ballon pour William Gallas, buteur, qui avait privé les Irlandais de la Coupe du monde 2010.

"C'était comme une finale, a déclaré Quaresma".

Même dans l'analyse de leur performance, les Croates ont semblé à côté de la plaque samedi soir après avoir été éliminés par le Portugal (1-0). Si les hommes d'Ante Cacic ont à peine été meilleurs que ceux de Fernando Santos, les Croates peuvent se mordre les doigts.

Le Portugal a défendu très bas et tenté ensuite de profiter de situations de contre. Les deux équipes cadenassaient le jeu et se contentaient de longs ballons pour tenter de déstabiliser le bloc adverse. Le défenseur central a même eu une troisième et dernière chance sur la dernière action du match mais sa reprise a une nouvelle fois fui le cadre (120).

Recommande: