Euro-2016: Giroud ouvre le score pour la France contre l'Islande

11 Juillet, 2016, 15:00 | Auteur: Aubrey Nash
  • Pariez sur

Le quart de finale France-Islande a rassemblé dimanche soir sur M6 17,2 millions de téléspectateurs en moyenne, la meilleure audience toutes chaînes confondues depuis neuf ans et un record historique pour M6, selon les chiffres de Médiamétrie publiés lundi.

On a marqué 5 buts, on est très satisfaits.

Encore une solide prestation du défenseur de Manchester City, convaincant dans son couloir. Ensuite, on a poussé avec le public et on a mis le premier but.

Une première période de folie. C'est dommage, ces deux buts encaissés. Je me suis senti très bien dès le début du match, physiquement. Plus sobre, Ouest France affirme avoir vu des " Bleus chics avant le choc ". Dynamique, toujours précis dans ses mouvements avec et sans ballon, il a beaucoup apporté et a même su accélérer le jeu en jouant en une touche.

Tout heureux, l'attaquant français a confirmé qu'il avait ce soir de très bonnes sensations: "Mon meilleur match en Bleu?" J'aimerais leur rendre hommage, pour leur parcours durant cet Euro. Vexés d'avoir été surpris si tôt par l'Irlande, après deux premières périodes déjà poussives contre la Roumanie et l'Albanie, les Tricolores ont cette fois mis tous "les ingrédients" souhaités par Didier Deschamps, pour se faciliter la tâche. Il a fallu attendre la 58ème minute pour avoir de nouveau de l'action avec un second but de Giroud de la tête, après un coup franc enroulé de Payet au 2ème poteau. Ils étaient 8 au départ, ils ne sont plus que 4 en demi-finales. C'est là où il est le plus fort et c'est là où il fait la différence. Payet aurait pu inscrire le cinquième but, mais il a dévissé son tir (50e).

"Déterminée à gagner" (Pogba), l'équipe de France devra néanmoins "gommer certains détails en défense" (Giroud), pour éviter que la même situation de 2014 se reproduise.

VIDEO. Euro 2016: "5-2, le score rêvé!" Il a logiquement remplacé Giroud, lui qui était sous la menace d'une suspension, par Gignac (60e).

Payet a donné trois buts de priorité aux Français à la 42e en acceptant la savante passe de Griezmann au haut de la surface avant de décocher un tir bas, qui a battu le gardien Hannes Halldórsson à sa gauche.

Recommande: