Spike président du jury du 73e Festival de Cannes. - RADIODIFFUSION TÉLÉVISION SÉNÉGALAISE

16 Janvier, 2020, 11:38 | Auteur: Sue Barrett
  • Spike Lee

Quand on m'a appelé pour devenir Président du Jury de Cannes 2020, je n'en suis pas revenu. Les Oscars viennent de dévoiler leur liste de nommés et, dans la foulée, le Festival de Cannes a annoncé l'identité de son Président du Jury, ce mardi 14 janvier. Avant que BlackkKlansman, sa farce jouissive contre l'Amérique raciste de Donald Trump, remporte le Grand prix, puis rafle l'Oscar du meilleur scénario à Hollywood. "La personnalité flamboyante de Spike Lee promet beaucoup", ont-ils poursuivi. "À titre personnel, le Festival de Cannes (outre le fait qu'il soit le plus grand festival de cinéma au monde - sans vouloir offenser qui que ce soit) a eu un impact énorme sur ma carrière de cinéaste. On pourrait même aller jusqu'à dire que Cannes a façonné ma trajectoire dans le cinéma mondial." a-t-il poursuivi.

Plusieurs cinéastes et critiques de cinéma saluent la désignation de Spike Lee comme président du jury du 73e Festival de Cannes (France) prévu du 12 au 23 mai 2020, une annonce qui, selon eux, doit être mesurée à la dimension du talent du réalisateur américain et de son statut de "référence" en termes notamment d'ouverture du monde du 7e art sur les questions de diversité raciale. "Le regard de Spike Lee est plus que jamais précieux", ont assuré Pierre Lescure, le président du festival, et Thierry Frémaux, le délégué général, dans un communiqué. Le film suivant, en 1989, Do the Right Thing, était en Sélection officielle, et en Compétition. Tous ces "Spike Joints" en valaient bien la peine!

4/6 - Spike Lee à la première du film "American Skin" lors de la 76ème édition du festival du film de Venise, la Mostra, sur le Lido de Venise, Italie, le 1er septembre 2019.

Ce qui l'intéresse ce sont les enjeux de son époque, de la culture machiste à la représentation des afro-américains dans les médias et dans l'Histoire, de la perte des valeurs morales à un discours universel sur la tolérance. Une consécration pour le réalisateur de Malcom X, défenseur de la cause afro-américaine.

La question est maintenant de savoir si son nouveau film, Da 5 Blood, prévu par Netflix sur sa plateforme cette année, pourra être projeté à Cannes, hors-compétition.

Recommande: