Son avenir à l'OM ? Villas-Boas aurait posé des conditions

16 Janvier, 2020, 01:55 | Auteur: Ruben Ruiz

Des mots lourds de sens adressés à son président, Jacques-Henri Eyraud, lequel a récemment engagé et intégré à l'organigramme du club Paul Aldridge, chargé de vendre les joueurs marseillais sur le marché anglais.

Ce mercredi, en conférence de presse, André Villas-Boas, l'entraîneur de l'OM, s'est emporté contre sa direction, notamment à cause de l'arrivée d'un spécialiste des ventes. Je l'ai appris il y a une semaine par Andoni alors qu'il le savait depuis le 30 décembre, explique le coach phocéen.

Deux jours avant le déplacement de l'OM à Granville en 16èmes de finale de la coupe de France, le technicien portugais était présent en conférence de presse. Jacques-Henri ne m'a pas informé de cette décision. Je suis venu à Marseille pour la grandeur du club et pour Andoni Zubizarreta.

"C'est toujours la compétitivité sportive qui donne à tes joueurs la possibilité de partir, pas parce que ton club prend un conseiller avec des réseaux", note-t-il. "J'ai dit que mon futur est lié à son futur". "En six mois, nous avons apporté de la stabilité à un des clubs les plus instables au monde, sur l'aspect émotionnel, de la presse, des supporters". Au point d'envisager de quitter l'OM? Le Portugais a déclaré: "Je devrais répondre avec franchise mais je ne peux pas". Les relations de confiance, ce sont le plus important." avoue-t-il, sans citer de noms. "Je m'en fous des propositions. J'ai quitté mon poste en Chine pour faire le Dakar. J'étais plus proche d'aller à Mexico ou en Argentine qu'à l'OM. Je dois faire attention à ce que je dis. Vous savez que je suis un homme du monde [.] Comme je l'ai dit je suis venu ici pour ma relation avec Andoni Zubizarreta. Si certains joueurs de l'OM ont retrouvé leur niveau d'antan (Payet, Amavi) et d'autres s'affirment comme de très bonnes pioches (Rongier, Gonzalez), ces résultats sont aussi de la responsabilité d'André Villas-Boas, arrivé cet été dans le sud de la France.

Recommande: