Coupe d'Europe: Iribaren et Thomas envoient le Racing en quarts

16 Janvier, 2020, 09:37 | Auteur: Ruben Ruiz
  • Le troisième ligne de Toulouse François Cros, lors du match de poules de la Coupe d'Europe à Gloucester le 15 novembre 2019

Celui qui a fait basculer le Racing 92 en tête (25-22, 73e) dans un match qu'il a fini par remporter avec le bonus offensif (39-22) et qui envoie le club francilien pour la troisième fois de suite en quart de finale de l'épreuve.

Après la victoire sur le Munster (39-22) et la qualification du Racing pour les quarts de finale de la Champions Cup, découvrez ce qui a retenu l'attention de notre envoyé spécial à la Paris La Défense Arena. Le club rejoint Clermont et Toulouse, qualifiés la veille pour la phase finale, après leur succès contre les provinces irlandaises de l'Ulster et du Connacht.

Quinze points et, surtout, une chistera géniale pour l'essai de Teddy Thomas (28e). Pour le numéro 9 du Racing, c'est devenu une habitude tant il éclabousse le Top 14 de son talent depuis plus d'un an. Le Racing tentera de s'offrir un quart à domicile la semaine prochaine sur la pelouse des Saracens.

Comme face à Clermont, où il avait fait étalage de sa malice et de sa vista, "Iri" a sorti les siens d'un mauvais pas. Mais il faudra absolument s'imposer pour espérer finir dans les quatre meilleurs premiers. Entame de match ratée, dominés physiquement notamment dans les rucks, approximations à la pelle, les joueurs de Laurent Travers ont longtemps eu du mal à rivaliser avec les Munstermen. En première période, privés de ballons et pris dans l'engagement, les Racingmen étaient d'ailleurs menés 16-11 après une sublime interception d'Andrew Conway (37). Il s'agit du douzième essai en onze matches pour l'international.

Son initiateur? Le demi d'ouverture écossais Finn Russell et un coup de pied très inspiré pour Teddy Thomas, encore lui. Si l'arbitre vidéo a un temps entretenu le suspense, l'ancien Biarrot, impassible comme d'habitude, a attendu sagement la validation de son essai. C'est un créateur, le genre de mec qui peut créer quelque chose à partir de rien.

Le travail fait, les deux Teddy ont laissé le centre international Virimi Vakatawa (78) puis l'ailier Juan Imhoff (80) enfoncer le clou.

Recommande: