Polémique sur la fille de Brigitte Macron

15 Janvier, 2020, 07:20 | Auteur: Sue Barrett
  • Tiphaine Auzière fille de Brigitte Macron./AFP

Au cours d'un nouveau week-end de manifestations contre la réforme des retraites, Tiphaine Auzière, fille de Brigitte Macron, a fait l'objet d'une polémique sur les réseaux sociaux. Pour tirer de telles conclusions et pointer un conflit d'intérêts, les internautes se sont basés sur une fiche du site Grands Avocats, qui écrit: "Avocate généraliste, spécialisée en conseil et contentieux pour le cabinet Opal'Juris aux côtés de Stanislas Duhamel, Tiphaine Auzière est également défenseur syndical à la CFDT".

La fiche qui retrace son parcours professionnel indique qu'elle est " défenseur syndical de la CFDT", syndicat qui a salué le retrait provisoire de l'âge pivot dans la réforme des retraites. "Elle ouvre son propre cabinet à Etaples en mars 2017". Marcheuse de la première heure, Tiphaine Auzière serait l'avocate de la CFDT, ou selon d'autres, "défenseur syndical" du même syndicat. Un défenseur syndical est en fait un salarié qui représente d'autres salariés (ou l'employeur) aux prud'hommes. On y lisait: "Pour ses études de droit, elle rejoint l'université Paris 1 Panthéon-Sorbonne où elle se spécialise en droit du travail avant d'intégrer en 2008 l'école de formation du barreau de Paris". Depuis son nom n'apparaît ni dans la liste publique des défenseurs syndicaux des Hauts-de-France, ni dans l'annuaire des avocats de la CFDT. À l'époque, elle était encore étudiante en droit et a fait un stage de six mois dans une filiale de la CFDT. "J'ai passé un peu plus de six mois au Betor-Pub CFDT [syndicat CFDT du secteur de l'informatique, des bureaux d'études, de la pub, ndlr] à assister les adhérents". Tiphaine Auzière souligne qu'elle a " défendu et continuerait à le faire, des salariés et des syndicats, car c'est un engagement professionnel ".

Dire qu'elle est avocate de la CFDT est "complètement faux", selon elle.

Recommande: