Prêt à tout balancer à la télé — Meghan et Harry

14 Janvier, 2020, 06:55 | Auteur: Sue Barrett
  • La reine d'Angleterre Elizabeth II à côté de Meghan Markle et son époux le prince Harry le 10 juillet 2018 au balcon de Buckingham Palace

La reporter souligne leur profond mécontentement, en particulier au sujet des insinuations selon lesquelles Harry aurait été forcé de quitter la famille royale, notamment à cause de son frère William. "Harry et Meghan ont clairement indiqué qu'ils ne veulent pas vivre de fonds publics dans leur nouvelle vie", indique le communiqué, sans plus de précision.

L'annonce d'Harry, sixième dans l'ordre de succession à la reine, et de Meghan, ex-actrice américaine métisse de 38 ans, passe mal au Royaume-Uni.

La reine a demandé que les décisions finales aboutissent "dans les jours qui viennent" pour définir le statut inédit réclamé par le couple, qui veut garder un pied dans la monarchie (et certains avantages) tout en obtenant le droit de vivre de son travail et en vivant une partie de l'année en Amérique du Nord.

Cinq jours après l'annonce du duc et de la duchesse de Sussex, qui a transformé le vent de fraîcheur qu'ils ont fait souffler sur la monarchie en véritable tempête, la souveraine de 93 ans a réuni un conseil de famille dans sa résidence de Sandringham, dans l'est de l'Angleterre.

Il faut également déterminer de quelle protection policière ils pourront bénéficier et comment ils pourront gagner leur vie, en tant que célébrités, sans conflit d'intérêt avec leur rang royal. Depuis l'arrivée de Meghan Markle au sein de la famille royale, de nombreuses sources affirment que les fils de Lady Diana et du prince Charles ne s'entendent plus du tout.

"Sur les images, captées le 14 juillet dernier à l'avant-première du Roi Lion, on y voit le frère du prince William indiquer à son interlocuteur que sa femme a l'habitude de faire des voix off et qu'elle serait très intéressée d'en faire une pour lui". Après cette rencontre entre la reine Elizabeth II, le prince Charles et les princes William et Harry, Sa majesté a partagé un communiqué dans lequel elle expliquait soutenir la décision des époux Sussex. C'est le prince Charles qui finance le couple pour les 95 % restants, une manne qui vient de ses revenus immobiliers du duché de Cornouailles comme le rappelle le Guardian.

Recommande: