Nouvelle attaque contre les américains, colère des USA — Irak

13 Janvier, 2020, 13:36 | Auteur: Lynn Cook
  • ARCHIVES. Soldats américains en Irak

"Indigné par les informations sur une nouvelle attaque à la roquette contre une base aérienne irakienne", a tweeté Mike Pompeo. Il s'est dit "indigné" par cette attaque à la roquette et condamne "ces violations répétées de la souveraineté de l'Irak" sans pour autant désigner un coupable ou orienter ses soupçons. L'origine des tirs n'a pas été précisée.

Huit roquettes se sont abattues dimanche sur une base aérienne irakienne abritant des soldats américains au nord de Bagdad. Quatre soldats irakiens ont été blessés dans l'attaque, ont précisé ces sources, sans donner plus de détails.

Selon deux sources militaires, les quatre personnes blessées dans l'attaque sont des soldats irakiens.

Des responsables des services de sécurité irakiens avaient auparavant indiqué à l'AFP que 90 % des sous-traitants américains déployés sur la base avaient été évacués.

Le président Donald Trump a par ailleurs présenté la frappe ciblée qui a tué le 3 janvier près de Bagdad le général iranien Qassam Soleimani comme une réponse à la mort du sous-traitant américain qui aurait été, selon des sources américaines orchestrée par le commandant iranien.

L'Iran a riposté le 8 janvier en tirant 22 missiles balistiques sur la base aérienne irakienne d'Aïn al-Assad (ouest), qui abrite des troupes américaines, sans faire de victimes.

La base militaire de Balad, dans le nord de l'Irak, qui abrite des forces américaines, a été visée dimanche par des tirs de roquettes.

Recommande: