Meghan et Harry prennent leurs distances avec la famille royale britannique

09 Janvier, 2020, 01:41 | Auteur: Sue Barrett
  • Le prince William et son épouse Kate duchesse de Cambridge ont visité le glacier Chiatibo au Pakistan en octobre dernier

Nous avons l'intention de prendre du recul en tant que membres "seniors" de la famille royale et de travailler à devenir financièrement indépendants, tout en continuant à soutenir pleinement Sa Majesté la Reine.

Bien qu'ils aient décidé de prendre leurs distances de la famille royale, Harry et Meghan assurent qu'ils continueront de collaborer avec la reine Élisabeth II, le prince de Galles, le duc de Cambridge et toutes les parties concernées.

Le Prince Harry, second fils du prince héritier britannique Charles, et son épouse Meghan, ont annoncé leur décision de renoncer à leur rôle de premier plan au sein de la famille royale britannique.

" Après plusieurs mois de réflexion et de discussions internes, nous avons choisi de faire une transition cette année en commençant à se créer progressivement un nouveau rôle au sein de l'institution royale", expliquent-ils dans un communiqué publié sur leur compte Instagram et accompagnant une photo d'eux rayonnants. We intend to step back as 'senior' members of the Royal Family and work to become financially independent, while continuing to fully support Her Majesty The Queen. This geographic balance will enable us to raise our son with an appreciation for the royal tradition into which he was born, while also providing our family with the space to focus on the next chapter, including the launch of our new charitable entity. "Until then, please accept our deepest thanks for your continued support".

En décembre dernier, le prince Harry et Meghan Markle n'avaient pas fêté Noël avec la reine Elizabeth II, comme le veut la tradition.

Ces derniers mois, Meghan Markle et le prince Harry sont tour à tour apparus éprouvés par près de deux années extrêmement chargées depuis leur mariage, le 19 mai 2018, entourés de 2700 invités prestigieux et scruté par plus de 50 millions de téléspectateurs dans le monde. Ils avaient pris des vacances prolongées de leurs fonctions royales, après s'être ouverts dans un documentaire, en octobre, de leurs difficultés face à l'exposition médiatique. Ils n'avaient pas tardé à se retourner contre elle avec des articles au vitriol, critiquant son comportement jugé capricieux.

Face aux critiques, le prince a déposé début octobre une série de plaintes, contre le Daily Mail et The Sun, les accusant de violer sa vie privée.

La presse à scandales s'est également emparée des fissures apparaissant entre Harry et son grand frère William, deuxième dans l'ordre de succession à la reine Elizabeth, alimentées par une supposée mésentente de leurs épouses.

Recommande: