Des chercheurs et un lycéen découvrent une exoplanète en "zone habitable"

08 Janvier, 2020, 18:37 | Auteur: Jonathan Ford
  • Ph. Nasa

Une nouvelle planète de la taille de la Terre découverte tout proche de nous - c'est ce qu'a annoncé le Jet Propulsion Laboratory de la Nasa lors de la conférence hivernale de la société américaine, mardi 7 janvier, à Honolulu, à Hawaï.

Découverte par le satellite TESS, la planète baptisée " TOI 700 d " est située à cent années-lumière de la terre et reçoit 86% de l'énergie fournie par le Soleil à la Terre.

Quelques autres planètes de type similaire ont été découvertes auparavant, notamment par l'ancien télescope spatial Kepler, mais c'est la première par TESS, lancé en 2018. Le système a failli être raté par TESS, mais plusieurs astronomes amateurs ont découvert une erreur de classification initiale, ce qui a permis de comprendre la vraie nature du système.

Bonne nouvelle cependant, l'étoile est relativement stable: sur les 11 mois d'observation par différents télescopes nécessaires à la confirmation de l'existence de ces trois exoplanètes, elle n'a pas connu d'éruptions majeures.

TOI 700 d est à ce jour l'une des rares planètes de la taille de la Terre découverte dans la zone habitable d'une étoile. Une "zone habitable" avec potentiellement la présence de l'eau à l'état liquide. Elle mesure presque la taille de la Terre (20% de plus) et effectue le tour de son étoile en 37 jours.

Les modèles utilisés par les chercheurs, qui reposent sur la taille et le type de l'étoile, orientent vers deux scénarios principaux.

Une simulation incluait une TOI 700 d recouverte par l'océan avec une atmosphère dense, dominée par le dioxyde de carbone, similaire à la planète Mars primitive. Toutefois, les astrophysiciens estiment que TOI 700d est probablement en rotation synchrone, ce qui signifie qu'elle présente toujours la même face à son étoile (comme la Lune avec la Terre).

Les simulations de la NASA ont montré qu'elle ressemble à la terre, mais sans les océans, où les vents souffleraient de la face cachée vers la face éclairée, rapporte bfm tv. De multiples astronomes, ajoute l'AFP, vont désormais observer la planète avec d'autres instruments, obtenant de nouvelles données qui correspondront peut-être à l'un des modèles prédits par la Nasa. Pas trop proche ni trop éloignée de l'étoile elle rassemble en théorie des conditions favorables à l'apparition de la vie telle que nous la connaissons sur Terre.

Au centre se trouve l'étoile la plus grande, autour de laquelle l'étoile plus petite (un tiers du Soleil) orbite. Autour des deux astres, plus loin dans le système, orbite l'exoplanète TOI 1338 b. C'est une question que la NASA se pose depuis de nombreuses années et c'est pour cette raison que l'entreprise spatiale lance des programmes pour trouver une planète équivalente à la Terre. Lorsqu'une planète orbitant autour d'une étoile passe entre le télescope et l'étoile, ou " transite", le rayonnement émis par cette dernière et perçu par le premier diminue.

Recommande: