Un artiste vend une banane 120.000 dollars, un autre la mange

09 Décembre, 2019, 15:21 | Auteur: Sue Barrett
  • L’Art Basel Miami Beach 2019 veut lutter contre le réchauffement climatique

L'artiste provocateur Maurizio Cattelan a trouvé un concurrent à sa taille.

L'œuvre d'art, dont il existe trois exemplaires, a été créée par l'artiste italien Maurizio Cattelan, aussi connu pour sa toilette en or, sa statue d'Adolf Hitler agenouillé et sa sculpture du pape Jean-Paul II terrassé par une météorite. Les deux premiers fruits ont été vendus 120 000 euros pièce, tandis que le prix de la dernière banane est fixé à 150 000 euros.

Selon RTL, David Datuna, à l'origine de cette action a dû se faire escorter par la sécurité une fois son repas terminé. Il a ensuite pelé la banane et l'a dégustée devant des visiteurs de l'exposition très surpris.

Il y voit une "performance artistique" qu'il intitule "Hungry Artist" ("Artiste ayant faim"). Tous les acheteurs ont reçu un certificat d'authenticité.

Avant la vente, Emmanuel Perrotin, fondateur de la galerie, avait déclaré à CNN que les bananes étaient "un symbole du commerce mondial, un double sens, ainsi qu'un moyen classique d'humour", ajoutant que l'artiste transformait les objets banals en "véhicules à la fois de plaisir et de critique". Pas grave, "la banane, c'est l'idée", tempère Lucien Terras, directeur des relations avec les musées Lucien Terras au Miami Herald. En l'occurrence, un morceau de papier d'une valeur à l'achat de 120 000 euros. Selon lui, l'oeuvre n'a pas été détruite, elle est remplaçable. Si Lucien Terras précise que le spectacle n'était pas franchement à son goût, il reconnaît que le numéro de David Datuna a eu son petit effet auprès du public. "Cela donne le sourire à beaucoup de gens".

D'ailleurs, ce n'est pas le seul exemplaire de l'oeuvre qui a été vendu.

Recommande: