La maire interdit à ses habitants de mourir le week-end !

09 Décembre, 2019, 17:32 | Auteur: Lynn Cook
  • Loire: une maire interdit de mourir le week-end dans sa commune

Pour interpeller sur la situation de sa commune, la maire a décidé de prendre un arrêté interdisant à ses habitants de décéder à leur domicile les week-ends et jours fériés.

Un arrêté municipal en bonne et due forme pour interdire aux administrés de mourir le week-end. "Un décès récent survenu un dimanche midi a apporté la preuve de l'absurdité d'un système auquel le maire répond par un arrêté absurde", a expliqué Isabelle Dugelet au Progrès. Car, en effet, comme le rapporte le quotidien Le Progrès, le dimanche 1er décembre dernier, Isabelle Dugelet a passé plus de 2 h 30 à chercher un médecin afin de constater le décès d'un résident de l'Ehpad de sa commune.

"Comme beaucoup d'endroits en France, on doit se déplacer beaucoup pour être soigné, plusieurs dizaines de kilomètres, ce qui représente beaucoup de temps et d'argent", poursuit la maire de La Gresle. "C'est un manque de respect pour le défunt et pour les familles", a estimé la maire. Selon RFI, en agissant ainsi, la Maire compte attirer l'attention des autorités sur la situation sanitaire catastrophique que traverse sa Commune et les localités environnantes. L'agence a désigné un médecin que les gendarmes étaient chargés d'aller trouver à son domicile pour lui notifier sa réquisition...

Ce secteur de la Loire est dépourvu de garde médicale, les médecins étant trop peu nombreux. Conséquence: "ils sont mal remboursés car ils ne sont pas dans un parcours de soins", conclut-elle.

"Il y a beaucoup d'inquiétude à ce sujet dans ma commune, la santé est l'enjeu majeur des zones rurales et j'interpelle les politiques depuis des années à ce sujet, mais rien n'évolue ", a-t-elle également souligné.

Avant de prendre cet arrêté, Isabelle Dugelet reconnaît avoir eu "des craintes en me disant que j'allais choquer".

Recommande: