En Chine, la reconnaissance faciale devient obligatoire pour les utilisateurs de smartphone

03 Décembre, 2019, 07:53 | Auteur: Lynn Cook
  • Reconnaissance faciale la Cnil dit oui à l'expérimentation mais dans un cadre strict

En Chine, la reconnaissance faciale est extrêmement répandue.

La reconnaissance faciale n'est plus une option mais une obligation en Chine.

Désormais, les Chinois qui achètent un portable en magasin doivent accepter de se laisser prendre en photo. Le pouvoir va mettre en place différents algorithmes qui permettront de trouver une correspondance entre les papiers d'identité et les propriétaires de nouveaux appareils ou clients d'un forfait téléphonique.

La loi, qui permet selon le gouvernement chinois de protéger les droits et les intérêts des citoyens et citoyennes dans le cyberespace, soulève des préoccupations en matière de respect de la vie privée.

Cela signifie que les acheteurs pourront être enregistrés en train de tourner la tête et de cligner des yeux, a expliqué à l'AFP un représentant de l'opérateur China Unicom. Le site en question a d'ailleurs lui aussi l'obligation d'enregistrer l'identité réelle de ses utilisateurs depuis 2012.

Sur le web, les utilisateurs réagissaient avec un mélange de soutien et d'inquiétude, craignant que leurs données biométriques ainsi enregistrées ne puissent ensuite être transmises à d'autres entités ou vendues. La Chine a de plus en plus recours aux outils de reconnaissance faciale automatisés, que ce soit pour la surveillance de certaines minorités ou dans les opérations de police visant à reconnaître un suspect.

Le pays a récemment connu ses premiers procès sur l'usage de cette technologie. En novembre, un professeur a poursuivi une réserve d'animaux obligeant les visiteurs et visiteuses de se soumettre à la reconnaissance faciale pour y accéder.

Recommande: