149 agences de voyage Thomas Cook

01 Décembre, 2019, 05:55 | Auteur: Aubrey Nash
  • L'agence de Béziers laisse 3 salariés expérimentés sur le carreau tout comme une vingtaine autres agences- Crédit

La moitié des 685 salariés de la filiale française du voyagiste britannique Thomas Cook ont été repris par onze repreneurs, a annoncé jeudi l'entreprise citée par plusieurs médias français.

En redressement judiciaire depuis le mois d'octobre, Thomas Cook France est enfin fixé sur son sort: l'entreprise est vendue à la découpe à 11 repreneurs.

Le groupe Marietton, qui met la main sur une vingtaine d'agences de voyages, se tourne désormais vers TUI France, avec qui il est en négociation. "Malgré tous les efforts entrepris par les administrateurs judiciaires et le management, 25 agences et l'essentiel des collaborateurs rattachés au siège ne sont pas repris", a indiqué Thomas Cook France.

C'est donc l'offre groupée de Le Vacon, Havas Voyages, SN Agences (Salaün Holidays), Charles SAS (Fram), Navitour Voyages (Sainte-Claire) et Esprit de Voyages qui a le plus obtenu les faveurs du juge.

Concernant l'avenir des agences reprises, le tribunal estime dans son jugement que "l'ensemble des candidats a une bonne connaissance du secteur d'activité de Thomas Cook, étant eux-mêmes des professionnels du secteur".

Seule la "marque" Jet Tours, sans ses actifs et ses salariés, a suscité une proposition de reprise portée par un groupement d'intérêt économique (GIE). Thomas Cook avait construit sa fortune grâce à un réseau très développé de points de vente qui proposaient une large gamme de séjours clé en main. Mais selon ses comptes déposés au greffe, la filiale française enchaîne également depuis des années les pertes nettes: 26 millions pour l'exercice clos en septembre 2018, 30 millions en 2017, 21 millions en 2016.

Recommande: