Un impossible trou noir découvert dans notre galaxie

29 Novembre, 2019, 20:34 | Auteur: Lynn Cook
  • Le LB-1 a une masse deux fois plus importante que ce que les scientifiques pensaient possible

Le Gran Telescopio Canarias, aux Canaries en Espagne, a confirmé la masse du trou noir.

Des astronomes ont découvert un énorme trou noir dans la Voie lactée, si important qu'il remet en question les théories existantes de l'évolution des étoiles.

Baptisé LB-1, ce trou noir stellaire est situé à 15000 années-lumière de notre planète.

"LB-1 a une masse 70 fois supérieure à celle du Soleil".

"Des trous noirs d'une telle masse ne devraient même pas exister dans notre galaxie, selon la plupart des théories actuelles d'évolution stellaire", a déclaré Liu Jifeng, un professeur de l'Observatoire astronomique national chinois.

Du côté des autres scientifiques, le chercheur David Reitze du California Institute of Technology (Caltech) a expliqué que les trous noirs étaient généralement créés après l'explosion d'une supernova et qu'ils ne pouvaient atteindre cette masse.

Aujourd'hui, on a de bonnes raisons de penser qu'il existe au moins 100 millions de trous noirs stellaires dans la Voie lactée, donc issus de l'effondrement gravitationnel d'étoiles de plus de 8 masses solaires en fin de vie. Habituellement, elle est 50 à 60 fois inférieure à celle du Soleil. Il en conclut que LB-1 n'a pas été créé à partir de ce type d'explosion, mais plutôt d'une autre mécanique physique qu'ils vont analyser. Le LB-1 a été découvert à l'aide du télescope chinois LAMOST (Télescope spectroscopique multi-objets à fibres optiques grand champ), par une équipe internationale comprenant des scientifiques chinois, américains et européens.

Recommande: