Treize militaires français tués dans une collision d'hélicoptères — Mali

29 Novembre, 2019, 16:07 | Auteur: Lynn Cook
  • Deux hélicoptères sont entrés en collision au Mali 13 soldats français sont morts

L'accident, qui a eu lieu dans la région de Menaka, dans le sud-est du Mali, a fait 13 morts, annonce ce mardi l'Elysée. A 18h38, les hommes au sol entendent une explosion: l'un des hélicoptères Tigre et le Cougar sont entrés en collision et se sont écrasés. Cet incident est le plus meurtrier depuis que la France est présente au Sahel, alors que les militaires de l'opération Barkhane sont exposés au harcèlement permanent des islamistes. "Aucun des militaires embarqués n'a survécu", précise l'état-major.

Les treize militaires français ont perdu la vie lundi soir dans une collision de deux hélicoptères de l'armée au cours d'un combat contre les djihadistes. De nombreux moyens de la force Barkhane sont encore engagés...

"Selon toute vraisemblance, un abordage entre les deux aéronefs évoluant à très basse altitude serait à l'origine de l'accident".

Dans la lutte contre les groupes djihadistes au Sahel, "nous n'atteindrons jamais une victoire définitive " mais le combat de l'armée française est "utile et nécessaire", a estimé ce mercredi, sur France Inter, son chef d'état-major, le général François Lecointre.

"Engagés au sol depuis quelques jours, des commandos traquaient un groupe de terroristes, décelés quelques heures plus tôt, qui évoluaient en pick-up et à motos".

Celui-ci a également déclaré que les "hélicoptères de l'armée française ne sont pas équipés de systèmes anti-évitement, ce qui n'aurait pas de sens dans la mesure où justement ces hélicoptères sont prévus pour voler en patrouille". Je pense à leurs familles, à leurs proches, à leurs frères d'armes. Comme président de la République, j'ai eu aussi à vivre ces épreuves-là. "Notre fils était un des deux pilotes, celui du Cougar, une machine qu'il connaissait bien, c'était la 4e fois qu'il venait en +opex+ (en opération extérieure, ndlr) au Mali, et si j'accepte de vous parler c'est aussi un peu pour lui rendre hommage, parce que je n'ai pas le coeur à cela". L'opération Barkhane a par la suite été déployée. "Il ne s'agissait pas d'un accident ordinaire, c'était une opération de combat", a-t-il expliqué. Il s'agit du pire bilan humain que l'Armée ait à déplorer depuis 1983.

Presque sept ans après son arrivée au Mali, l'armée française a essuyé lundi soir ses plus grosses pertes sur place (13 victimes). Il tient à saluer le courage des militaires engagés au Sahel et leur détermination à poursuivre leur mission.

La ville de Pau compte deux régiments de l'Armée de Terre: le 5e Régiment d'Hélicoptères de Combat et le 4e Régiment d'Hélicoptères des Forces spéciales. Ce nouvel épisode sanglant qui souligne en creux l'isolement de la France dans ces opérations.

Recommande: