Nouvelle-Aquitaine : la rougeole suspectée après la mort d’un bébé

29 Novembre, 2019, 07:19 | Auteur: Jonathan Ford
  • Le bébé est décédé deux heures après son admission à l'hôpital

Mardi dernier, le centre hospitalier d'Agen-Nérac communiquait sur la mort d'un bébé possiblement lié à la rougeole, une maladie qui revient en force et qui a tué trois personnes en France en 2018. Le risque de contagion que craignaient les autorités sanitaires est écarté.

Ce mardi, un enfant de dix mois est décédé au service des urgences de l'hôpital Saint-Esprit, à Agen, rapporte Sud Ouest. Les équipes médicales suspectent un cas de rougeole sans signe de gravité. Toutes les mesures curatives et préventives de rigueur avaient alors immédiatement été mises en place, selon l'Agence régionale de santé Nouvelle-Aquitaine. Le jour même, l'enfant a pu rentrer chez lui "avec le traitement adapté ". Les parents de l'enfant ont indiqué que le week-end s'était bien passé, sans autre symptôme.

Les parents étaient alors revenus aux urgences et le bébé a été immédiatement pris en charge.

La mort du jeune agenais serait due à une infection sévère ayant provoqué un choc septique. Est-ce un virus? Une bactérie? "Ce qui est acquis, c'est que la rougeole n'est pas la cause du décès". Ce jeudi, l'hôpital précise que les analyses ont révélé l'absence de rougeole.

Les prélèvements ont été adressés à plusieurs laboratoires, pour que les résultats soient croisés, et le diagnostic irréfutable.

Recommande: