Les téléspectateurs choqués par l’attitude d’un policier — Affaire Grégory

29 Novembre, 2019, 13:38 | Auteur: Sue Barrett
  • Dans un documentaire de Netflix consacré à l’Affaire Grégory l’ancien commissaire Jacques Corrazzi qualifie Christine Villemin d’
excitante.table de leur salle-à-manger sur laquelle est posée une assiette à l'effigie de leur enfant

Des propos qui ont fait réagir le couple Villemin. Pourquoi? Tout simplement parce que Netflix diffuse depuis quelques jours une série documentaire sur l'affaire du meurtre de leur petit garçon Grégory.

Il la décrit ainsi: "Elle a une tenue, bon". Mais elle a une tenue plaisante, disons. Dans d'autres circonstances, on est presque là à lui faire la cour. Pour un homme, elle est pas mal, quoi. "Moi, j'aurais vu quelqu'un d'éploré, pas coiffé, habillé de manière négligée, et c'est pas le cas." ou encore: "Il faut dire ce qui est, elle est excitante". Sur Twitter, de nombreux téléspectateurs de ce documentaire ont fait part de leur indignation, dénonçant des propos qu'ils jugent sexistes et dégradants. SelonLe Parisien, les parents du petit Grégory Villemin se sont dits "choqués" par les mots utilisés par le policier dans le troisième épisode de la série. Aujourd'hui, pourtant, Jean-Marie et Christine Villemin ont décidé de sortir du silence et de leur relatif anonymat par le biais de leur avocate, Marie-Christine Chastant-Morand. "Comme si la justice dépendait d'une façon de s'habiller, a-t-elle déploré".

Lorsqu'il était en charge de l'enquête, Jacques Corazzi a penché pour une piste en particulier, celle de la culpabilité de la mère de Grégory, qui aurait tué son fils, accidentellement ou non.

Il y a 35 ans, Jacques Corazzi pensait que Christine Villemin avait tué son fils Grégory.

Recommande: