Disparition d'Estelle Mouzin : Fourniret "n'est pas passé" formellement "aux aveux"

28 Novembre, 2019, 21:39 | Auteur: Sue Barrett
  • Monéteau, le 25 septembre 2018. Michel Fourniret lors de la reconstitution du meurtre de Joanna Parrish

Michel Fourniret a jusqu'à présent toujours nié son implication dans la disparition d'Estelle Mouzin, survenue le 9 janvier 2003 à Guermantes (Seine-et-Marne), expliquant qu'il se trouvait ce jour-là à son domicile de Sart-Custinne, en Belgique.

Michel Fourniret, suspect numéro un?

La source judiciaire n'a pas précisé à ce stade si Michel Fourniret a reconnu son implication dans la disparition de la fillette. En guise d'alibi, l'" ogre des Ardennes " invoquait un appel téléphonique passé à son fils le soir des faits pour son anniversaire. Interrogés à l'issue de son audition, les avocats de l'"ogre des Ardennes" n'ont pas souhaité de leur côté faire de déclaration à la presse. Ce dernier n'avait alors pas décroché, mais l'appel avait été attesté par des relevés téléphoniques.

A plusieurs reprises, Michel Fourniret a répété aux enquêteurs qu'il n'avait rien à voir dans la disparition d'Estelle Mouzin.

Entendue jeudi dernier par la juge Sabine Khéris, son ex-épouse Monique Olivier a cependant mis à mal l'alibi de son ex-mari, en racontant avoir elle-même passé ce coup de téléphone à la demande de son mari, absent ce jour-là.

Mercredi matin, dans les colonnes du quotidien national, Me Didier Siban dénonçait l'approche de la police sur le cas Fourniret: "En France, on ne sait malheureusement pas travailler comme il conviendrait sur les tueurs en série".

Âgée de neuf ans, Estelle Mouzin avait disparu le 9 janvier 2003 alors qu'elle rentrait de l'école à Guermantes, village de Seine-et-Marne situé à 250 km de Sart-Custinne. Une photo d'Estelle Mouzin avait en effet été retrouvée sur son ordinateur et une camionnette blanche semblable à celle du tueur avait à l'époque été repérée dans la région du rapt. Avec Michel Fourniret, "il faut parfois attendre longtemps pour avoir des aveux, on l'a vu dans les affaires Parrish et Domece", deux jeunes femmes tuées en 1988 et 1990.

Quant à la possibilité que l'ogre des Ardennes est un lien avec l'affaire Mouzin: " Elle m'a dit: 'C'est son style de petite fille' ", affirme aujourd'hui la sexagénaire. "Il peut avoir des moments d'absence mais il est parfaitement conscient, capable de débattre, de répondre", a toutefois souligné mercredi Me Didier Seban.

Recommande: