Licenciée pour avoir dénoncé son manager qui la filmait à son insu

27 Novembre, 2019, 09:52 | Auteur: Aubrey Nash
  • Image d'illustration

C'est lorsqu'elle a pris son service qu'Eva (prénom d'emprunt) a découvert un GSM, caméra dirigée vers elle, posé dans un casier ouvert du vestiaire des filles, raconte Le Parisien. Dont l'intention fait peu de doutes: sur la dernière vidéo filmée, on voit un bras positionner le téléphone.

Selon elle, sa plainte à la police contre le manager et un certain lien de parenté en sont la cause. Choquée par la scène, l'étudiante recrutée en temps partiel a d'abord bénéficié d'un arrêt de travail, avant de recevoir, le 20 novembre dernier, une notification de sa direction l'informant de la rupture de son contrat de travail. Une femme de 20 ans a été virée du restaurant McDonald's dans lequel elle travaillait à Paris, selon nos confrères du Parisien. "Je voulais juste travailler", confie Eva, qui avait signé un CDI comme équipière polyvalente pour financer ses études à Paris. "C'est son fils, je l'ai appris après les faits", assure la jeune femme. La direction des ressources lui aurait proposé de changer de restaurant, proposition qu'elle a refusée car elle n'était "pas capable de retravailler" dans l'immédiat.

Quelques jours plus tard, elle reçoit un courrier recommandé mettant fin à sa période d'essai. Mais la jeune femme ne compte pas s'arrêter la et souhaite contester son licenciement aux prud'hommes. De son côté, McDonald's aurait procédé à la mise à pied du manager à titre conservatoire. "Elle avait refusé un poste dans un autre restaurant puis une transaction financière".

McDonald's et Eva se parlent désormais par avocats interposés. "La direction attend aujourd'hui un retour de la salariée suite à ces échanges", a-t-elle ajouté.

Sans revenus, l'étudiante a dû demander au Crous (Centre régional des œuvres universitaires et scolaires) une aide financière en urgence. "Je n'en dors plus la nuit depuis, je me sens salie". Le manager a quant à lui été licencié à la suite d'"une enquête interne" , d'après la direction du restaurant.

Recommande: