La Française des Jeux débutera en Bourse à 19,90 euros

20 Novembre, 2019, 22:19 | Auteur: Aubrey Nash
  • Hôpital public Bruno Le Maire

En confrontant l'offre et la demande, le ministère de l'Economie et des Finances prendra mercredi un arrêté fixant le prix définitif auquel les titres Française des Jeux seront cédés. Les investisseurs ont demandé pour plus de 11 milliards d'euros d'actions, soit environ cinq fois plus que ce qui était proposé.

Le succès de l'opération pourrait redonner des couleurs à un marché des introductions en Bourse en Europe et pousser l'exécutif à mettre en oeuvre d'autres privatisations.

Une source bancaire chargée du placement a indiqué la semaine dernière qu'en raison d'une forte demande, le prix de l'IPO s'orientait vers le haut de la fourchette initialement fixée entre 16,50 et 19,90 euros.

"Plus d'un milliard d'euros" d'actions ont été souscrits par les particuliers dans le cadre de l'opération de privatisation de la Française des jeux (FDJ), a annoncé Bruno Le Maire, dimanche 17 novembre.

Plus de 500.000 particuliers ont participé à la souscription, ce qui a conduit le gouvernement à porter de 33,33% à 40% la part qui leur est allouée. Les anciens combattants verront leur position renforcée, tandis que les salariés du groupe détiendront entre 5 et 7%.

En intégrant le montant d'une soulte de 380 millions d'euros que la FDJ devra verser à l'Etat en contrepartie de la prolongation de son monopole, l'Etat devrait au total empocher plus de deux milliards d'euros. La première cotation de l'action doit avoir lieu jeudi matin sur Euronext Paris.

Vers 11h30, Engie recule de 2,3% à 14,035 euros. Le lendemain du début de la période de souscription, les parts réservées aux investisseurs institutionnels étaient déjà complètement souscrites.

À l'inverse, plus de 60% des actions sont détenues par des investisseurs qui se sont engagés à ne pas vendre dans l'immédiat (l'État, l'UBFT, la FNAM, la Confédération nationale des buralistes de France et MASFIP) ou auront peu d'intérêt à le faire (les particuliers qui bénéficieront d'une action offerte pour dix détenues au bout de 18 mois).

Recommande: