Roger Federer marche sur l'O(2) — Tennis

18 Novembre, 2019, 00:24 | Auteur: Ruben Ruiz
  • Roger Federer se relance

L'Italien Matteo Berrettini (ATP 8), déjà éliminé, a conclu sa première participation aux ATP Finals, le Masters masculin de tennis, par une victoire sur l'Autrichien Dominic Thiem (ATP 5) 7-6 (7-3), 6-3 jeudi, à l'O2 Arena de Londres, dans le groupe Björn Borg. Et il ne s'est retrouvé qu'une seule fois en danger sur son service, alors qu'il menait 7-6 4-3. Il reste sur cinq défaites face au Serbe, la dernière en date étant la plus mortifiante de sa carrière (finale du dernier Wimbledon).

Gagner, attendre et espérer, c'était le programme de Federer qui n'avait plus entièrement son sort entre ses mains après sa défaite contre Thiem lors de la première journée (7-5, 7-5).

"Il a été le meilleur joueur dans tous les aspects et il a complètement mérité sa victoire". Jamais réellement inquiété sur son service sauf au second set où il a dû sauver une balle de break, Federer a littéralement saoulé de coups un Djokovic en grand manque de grinta. "Il a très bien servi, il bougeait bien, retournait bien, il a tout bien fait", a déclaré Novak Djokovic, admiratif.

Agressif, précis, prenant constamment l'initiative, il a manifestement pris quelques idées du match entre Thiem et Djokovic, qu'il a eu tout le loisir de décortiquer. "Mais il est tellement bon pour trouver un moyen de vous faire mal jouer et arriver à repartir quand même avec la victoire de soirs comme celui-ci.", a commenté le Suisse. Le Suisse a été intraitable de bout en bout avec un jeu ultra offensif et propre (23 coups gagnants pour seulement 5 fautes directes contre 13 pour son adversaire).

Depuis l'improbable remontada de Nadal face à Daniil Mevdevev, mercredi, et le succès du Majorquin après avoir été mené 5-1 dans le dernier set et avoir sauvé une balle de match, le Serbe est fixé.

S'il s'est montré ensuite plus agressif, le Suisse a enchaîné trois jeux blancs derrière pour conclure la manche sur un ace (6-4).

Dans le jeu suivant, il s'est procuré trois balles de bris et a pris le service de Djokovic sur la deuxième, pour ne plus lâcher prise. Berrettini, huitième tête de série l'a emporté en deux manches de 7-6 (3), 6-3 face à l'Autrichien classé cinquième. En s'imposant, Berrettini devient le premier Italien à remporter un match de simple au Masters.

"J'essaye vraiment d'avoir un corps à 100% pour samedi et il n'aurait pas été très malin d'avoir un autre match de trois heures aujourd'hui", a-t-il admis. Les deux hommes ont d'ailleurs converti toutes les balles de bris qu'ils ont obtenues de leur adversaire, une pour Thiem et deux pour Berrettini.

Recommande: