Feu vert à son entrée en Bourse à Hong Kong — Alibaba

17 Novembre, 2019, 15:35 | Auteur: Aubrey Nash
  • La Bourse de Hong Kong pourrait accueillir les actions du groupe dès le 25

Déjà coté à Wall Street, le géant chinois du commerce électronique Alibaba a lancé vendredi le processus de son introduction à la Bourse de Hong Kong, où il espère lever près de 12 milliards d'euros, au moment où l'ex-colonie britannique s'enfonce dans la violence politique.

"En cette période de changement, nous continuons à croire que l'avenir de Hong Kong reste resplendissant". Le groupe fondé en 1999 par l'excentrique milliardaire Jack Ma a choisi la place chinoise pour récupérer des fonds qui doivent l'aider dans son développement mondial. Le groupe avait alors récolté 25 milliards de dollars, un record mondial absolu pour une introduction en Bourse. Ce montant est toutefois inférieur aux dernières estimations: le quotidien de Hong Kong South China Morning Post, qui appartient à Alibaba, annonçait mercredi que le groupe prévoyait de lever jusqu'à 15 mds de dollars, ce qui en aurait fait la plus grosse introduction en Bourse à Hong Kong depuis 2010. Cela permet donc à Alibaba de faire son apparition sur une place que le groupe avait écartée " à regret " lors de sa première entrée en Bourse à New York en 2014.

Alibaba offrira quelque 500 millions d'actions au prix maximum de 188 dollars de Hong Kong (21 euros) aux investisseurs de l'ex-colonie britannique, le chiffre 8 étant considéré comme de bon augure en Chine. "Nous espérons contribuer, à notre manière, à l'avenir de Hong Kong", a-t-il déclaré. Des médias évoquaient même fin mai la somme de 20 milliards de dollars, mais les troubles politiques qui ont débuté juste après ont pu dissuader le groupe chinois de risquer une opération surdimensionnée.

Ce feu vert intervient après que la Bourse de Hong Kong a modifié les règles afin d'autoriser une cotation dans deux bourses différentes.

Une deuxième cotation a également les faveurs de Pékin qui cherche à encourager ses actuels et futurs géants de la tech à être cotés plus près de Pékin, après la perte d'Alibaba et Baidu au profit de Wall Street.

Alibaba a profité à plein du phénoménal appétit des consommateurs pour le commerce en ligne, un véritable sport national en Chine.

L'initiative d'Alibaba, l'une des plus grandes sociétés du monde et à la croissance la plus rapide, à Hong Kong pourrait être un important coup de pouce financier pour la ville, dont le statut de centre financier majeur a été mis à mal par les émeutes en cours, ont souligné les analystes. D'ici à 5 ans, Alibaba souhaite compter, en Chine, 1 milliard de consommateurs sur un total de 1,4 milliard d'habitants et de 2 milliards au niveau mondial d'ici à 2036.

Jack Ma, 55 ans, a pris sa retraite en septembre dernier.

Recommande: